Pour certains parents, avoir un enfant en compétition aux Jeux olympiques est une rareté, tandis que pour d’autres c’est deux (ou trois!) de leurs enfants qui ont eu l’honneur de représenter le Canada au plus grand rendez-vous d’une carrière sportive.

Voici un regard sur les frérots et les sœurettes du Canada qui ont participé aux Jeux olympiques, ensemble ou séparément.

Les sœurs Dufour-Lapointe – ski acrobatique

Ball night ! ⚾️ Thanks @evenko ! #girlsnight #fun #baseball #bluejays #sisterlove #timeoff #olympicstadium #montreal

A post shared by Maxime Dufour-Lapointe (@maximedufourlapointe) on

Sister Squad! @mariesaintpierre @aldo_shoes @les_garcons_coiffeurs #fashionnight #balstejustine #funnight #sister #3SDL

A post shared by Chloedufourlapointe (@chloedufourlapointe) on

La triple menace formée de Justine, Chloé et Maxime Dufour-Lapointe était de la compétition de bosses à Sotchi 2014. Chloé avait préalablement concouru à Vancouver 2010, où elle avait pris la cinquième place. À Sotchi 2014, Justine et Chloé ont décroché l’or et l’argent, devenant seulement le troisième duo de sœurs à gagner l’or et l’argent lors de mêmes Jeux olympiques d’hiver. Que se soit d’assister à une partie de baseball au stade olympique, de participer à défilé de mode ou de rivaliser entre elles sur les pentes, il ne fait aucun doute que le trio de Montréal partage un lien spécial.

Les frères Hamelin – Patinage de vitesse sur courte piste

(G-D) Olivier Jean, Guillaume Bastille, Charles Hamelin, Francois-Louis Tremblay et Francois Hamelin célèbrent leur médaille d’or au relais 5000 m aux Jeux olympiques de Vancouver 2010. THE CANADIAN PRESS/Tara Walton

Les patineurs de vitesse sur courte piste Charles Hamelin et son frère cadet François ont connu beaucoup de succès olympique. Les deux Québécois ont remporté la médaille d’or au relais 5000 m aux côtés de leurs coéquipiers François-Louis Tremblay et Olivier Jean à Vancouver 2010. L’aîné du clan Hamelin a décroché une autre médaille d’or lors de ces Jeux au 500 m. Les deux frères ont aussi participé à Sochi 2014, mais cette fois-ci seul Charles a grimpé sur le podium, décrochant le titre olympique au 1500 m. La quatrième médaille olympique de Charles vient de Turin 2006, où il a remporté une médaille d’argent au relais 5000 m avec ses coéquipiers Éric Bédard, François Louis-Tremblay et Mathieu Turcotte.

Les jumelles Plouffe – Basketball

Michelle Plouffe (right) jogs back to her defensive position with sister Katherine during women’s basketball action against Argentina at the Pan Am Games in Toronto on Friday, July 17, 2015. THE CANADIAN PRESS/Chris Young

Les jumelles Michelle et Katherine Plouffe étaient membres de l’équipe féminine de basketball à Toronto 2015 et Rio 2016. Michelle avait également participé aux Jeux de Londres 2012. Natives d’Edmonton, les jumelles ont une médaille d’or des Jeux panaméricains de Toronto. Non seulement leur ressemblance est frappante, mais Katherine et Michelle jouent toutes les deux professionnellement en France (mais pas pour la même équipe!).

À lire : Rio 2016 : Une histoire de famille

Le clan Valjas – Volleyball de plage et ski de fond

So excited to be in Sochi! Skiing is unreal. #bluebird #sochi2014 #ilike #Olympics #teamCanada

A post shared by Lenny Valjas (@lennyvaljas) on

Kristina et Lenny Valjas sont tous deux olympiens, mais leurs sports ne peuvent pas être plus différents. Kristina, une joueuse de volleyball plage, a participé aux Jeux olympiques de Rio aux côtés de Jamie Broder. Ensemble, la paire a terminé au neuvième rang en 2016. Le frère cadet de Kristina, Lenny, a participé aux Jeux olympiques de 2014 à Sotchi. À ses débuts olympiques, le fondeur a terminé 36e au sprint et 12e au relais 4×10 km masculin. La saison passée, Alex Harvey et Lenny ont remporté une médaille d’or sur le circuit de la Coupe du monde en sprint par équipes.

Les jumelles Vilagos – nage synchronisée

Penny et Vicky Vilagos célèbrent leur médaille d’argent aux Jeux de Barcelone 1992. (CP PHOTO/ COC/ Ted Grant)

Les jumelles Vicky et Penny Vilagos ont décroché l’argent en duo à Barcelone 1992. Les nageuses synchronisées n’étaient pas le seul couple de jumeaux à grimper sur le podium, puisque ce sont les jumelles Sarah Josephson et Karen Josephson qui ont raflé l’or. Le duo canadien a également participé séparément à l’épreuve solo, mais a été éliminé au premier tour. Lors des Jeux panaméricains de 1983 à Caracas, Vicky et Penny ont saisi deux médailles : une médaille d’or en équipe et une médaille d’argent en duo.

Les Fournel – Canoë-kayak de vitesse

Carnaval in Rio #rioolympics

A post shared by Hugues Fournel (@huguesfournel) on

Hugues et Émilie Fournel ont suivi les traces de leur défunt père olympien Jean pour se rendre ensemble à London 2012 et Rio 2016. L’aînée de la famille, Emilie, a fait ses débuts olympiques aux Jeux de Beijing 2008, ce qui a permis à Hugues de se rendre compte qu’il était possible de vivre à la hauteur de l’héritage de son père.

Les frères Harnden – Curling

Ryan Harnden, à gauche, et E.J. Harnden célèbrent leur victoire aux Jeux olympiques de Sotchi, en 2014. (AP Photo/Robert F. Bukaty)

Les frères curleurs Ryan et E.J. Harnden sont coéquipiers depuis la saison 2007. Depuis 2008, les frères Harnden unissent leurs forces avec leur cousin Brad Jacobs et le troisième Ryan Fry. Aux Jeux olympiques de 2014 à Sotchi, E.J. (deuxième) et Ryan (premier) — aux côtés de Jacobs et Fry — ont remporté la médaille d’or. À un an de PyeongChang 2018, équipe Jacobs et les frères Harnden ont terminé quatrième au Brier de 2017.

Les sœurs Crawford – ski de fond et biathlon

My last Olympic parade with my sister as my teammate. @rosannacrawford

A post shared by @chandracrawford (@chandracrawford) on

Ta dah!!!!

A post shared by Rosanna Crawford (@rosannacrawford) on

Les sœurs Rosanna et Chandra Crawford ont toutes deux participé aux Jeux de Vancouver 2010 et de Sochi 2014 dans leurs sports respectifs. La plus âgée des Crawford, Chandra, a participé aux épreuves de ski de fond à trois Jeux olympiques, ses premiers étant ceux de Turin 2006 où la fondeuse a été sacrée championne olympique au sprint féminin. La sœur cadette de Chandra, Rosanna, une biathlète, a réalisé la meilleure performance du Canada aux Jeux olympiques en 2014 quand elle a terminé 8e à l’épreuve du relais 4×6 km féminin.

Les frères Marquis – ski acrobatique

Vincent Marquis célèbre sa quatrième place aux Jeux olympiques de Vancouver, le 14 février 2010. THE CANADIAN PRESS/Darryl Dyck

Les frères Vincent et Philippe Marquis ont chacun participé à l’épreuve des bosses aux Jeux olympiques, Vince à Vancouver 2010 et Phil à Sotchi 2014. Vincent, l’aîné des deux, a raté le podium en 2010 de peu, terminant en quatrième place alors que son coéquipier Alexandre Bilodeau a raflé l’or. Le plus jeune du clan Marquis a fait ses débuts olympiques à Sotchi 2014, terminant l’épreuve au neuvième rang.

Les Frères Saunders – Voile

Jacob Saunders et son frère aîné, Graeme, de la Nouvelle-Écosse, ont participé à leurs premiers Jeux olympiques à Rio 2016, terminant au 22e rang de l’épreuve du 470 en voile. Les frérots font équipe depuis 2009 et mettent déjà le cap sur Tokyo 2020.

Les familles Gregg et Wotherspoon – patinage de vitesse

Tania Vicent, Marianne St-Gelais, Kalyna Roberge et Jessica Gregg célèbrent leur médaille d’argent au relais 3000 m féminin aux Jeux olympiques de Vancouver, le 25 février 2010. THE CANADIAN PRESS/Tara Walton

Jeremy Wotherspoon (à gauche) et Kevin Overland (à droite) célèbrent leurs médailles d’argent et de bronze aux Jeux olympiques de 1998, à Nagano.(CP PHOTO/COC)

Le patineur sur longue piste, Jamie Gregg et sa sœur, Jessica, patineuse de courte piste, ont participé sur la glace olympique à domicile en 2010. Jessica a remporté la médaille d’argent au sein du relais féminin de 3000 m, tandis que Jamie a terminé en huitième place du 500 m masculin. Jaime, l’aîné du clan Gregg, a également participé aux Jeux olympiques de Sotchi, où il terminé au 11e rang du 500 m. Le souvenir olympique préféré de Jessica? Marcher lors de la cérémonie d’ouverture avec son grand frère Jamie. Ils étaient tous deux membres de l’équipe de Sotchi 2014, en compagnie de l’épouse de Jaimie, Danielle Wotherspoon, également une patineuse de vitesse sur longue piste et la sœur cadette du médaillé d’argent de Nagano 1998 Jeremy Wotherspoon, l’un des plus grands sprinters du sport.

Les jumelles Firth – ski de fond

Sharon Firth lors de sont intronisation au Panthéon des sports canadiens, le 21 octobre 2015. THE CANADIAN PRESS/Aaron Vincent Elkaim

Sharon et Shirley Firth étaient membres de la première équipe canadienne féminine de ski de fond aux Jeux olympiques de 1972. Les jumelles ont participé à quatre Jeux olympiques : Sapporo 1972, Innsbruck 1976, Lake Placid 1980 et Sarajevo 1984. Ensemble, ils ont pris le septième rang du relais 4×5 km féminin à Innsbruck 1976, leur meilleur résultat à des Jeux olympiques. En plus d’être de la première équipe féminine de ski de fond du Canada, Sharon et Shirley ont également été les premières athlètes des Premières Nations à représenter le Canada aux Jeux olympiques d’hiver. Les jumelles ont également été intronisées au Panthéon des sports canadiens en 2015 — les premières membres issues des territoires.