Le champion du monde Sean McColl est prêt pour la prochaine saison de Coupe du monde d’escalade sportive, l’un de cinq nouveaux sports qui feront leur entrée au programme olympique à Tokyo en 2020.

Lorsque l’escalade fera ses débuts olympiques, le programme comportera trois disciplines : blocs, vitesse et difficulté. Des médailles seront attribuées aux athlètes masculins et féminins qui se classeront parmi les trois meilleurs au classement cumulatif.

À LIRE : Cinq sports ajoutés au programme de Tokyo 2020

Dans l’univers de l’escalade, exceller dans les trois disciplines est un exploit en soi. Heureusement pour les partisans canadiens, McColl est un grimpeur extrêmement polyvalent. Lors des derniers Championnats du monde en 2016, McColl a enlevé les honneurs au combiné masculin.

La première saison de Coupe du monde de l’IFSC depuis l’annonce de l’inclusion du sport au programme olympique l’été dernier prendra son envol vendredi. Plusieurs escaladeurs auront donc les Jeux de Tokyo 202 en tête, incluant McColl qui pourra compter sur l’aide financière du programme de bourses aux athlètes d’HBC afin de se concentrer pleinement sur son rêve olympique. Grâce à ses récentes performances, McColl a été ajouté à la liste des 50 récipiendaires plus tôt cette année.

Bien que moins connu à travers le monde de l’olympisme, McColl il est un habitué des grands rendez-vous internationaux. En plus d’être champion du monde, il a également participé à la populaire émission American Ninja Warrior.

McColl et son compatriote Zach Richardson représenteront le Canada à l’épreuve des blocs lors de la première manche du circuit de la Coupe du monde à Meiringen, en Suisse.