Les opinions de notre blogeur sont les siennes et ne représentent pas nécessairement celles de Hockey Canada ou du Comité olympique canadien.

Le monde du hockey, la Twittersphère et tous les médias sportifs sont sur la nouvelle : les joueurs de la LNH ne participeront pas aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018.

Olympique.ca se demande quelles seront les conséquences sur les alignements des équipes olympiques.

Eh bien, pour mettre le tout en perspective, depuis les Jeux olympiques de Nagano en 1998, année où les hockeyeurs de la LNH ont été autorisés pour la première fois à participer aux tournois olympiques, chacun des joueurs de toutes les formations olympiques d’Équipe Canada arrivait directement de la LNH.

C’est à se demander, à quoi ressemblera l’alignement du Canada, lorsque la rondelle tombera en Corée du Sud pour le début du tournoi olympique de 2018? Sans compter sur les joueurs de la meilleure ligue d’Amérique du Nord, l’équipe serait probablement composée des meilleurs espoirs juniors du Canada, des joueurs de ligues à l’étranger ainsi que des joueurs récemment retraités.

Voici quelques-uns des joueurs qui pourraient percer l’alignement :

Les meilleurs espoirs juniors

Jake Bean a marqué 2 points en 7 parties avec le Canada aux Championnats du monde juniors. (Photo: La Presse Canadienne)

Il est difficile de spéculer sur les joueurs juniors qui joueront dans la NHL en février 2018, mais il est prudent de dire que beaucoup de joueurs juniors d’Équipe Canada pourraient venir à la rescousse et représenter le pays à PyeongChang 2018.  Voici quelques hockeyeurs qui pourraient encore jouer au niveau junior l’hiver prochain :

  • Nolan Patrick (A) – Il a marqué 41 buts et fait 102 points durant la saison 2015-2016 pour les Brandon Wheat Kings de la Ligue de hockey de l’Ouest.
  • Sam Steel (A) – Il a été repêché au 30e rang par les Ducks d’Anaheim l’été dernier, Steel a connu une saison de feu, marquant 50 buts et réalisant 81 passes pour les Regina Pats dans la Ligue de hockey de l’Ouest.
  • Jake Bean (D) – Les Hurricanes de la Caroline ont fait de lui le 13e joueur repêché par la LNH l’été dernier. Il a également aidé le Canada à remporter une médaille d’argent aux Championnats du monde juniors de hockey en janvier dernier.
  • Cal Foote (D) — À 6’3” et 209 lbs, Foote n’est pas un jeune de 18 ans comme les autres. Mais, il est aussi impossible de passer sous le silence le fait que son père ait joué plus de 1 100 matchs dans la LNH et a remporté l’or avec Équipe Canada à Salt Lake City 2002.

Ligues étrangères

Le défenseur Cory Murphy (23) a représenté le Canada aux Mondiaux de 2006-2017 et joue présentement pour les Växjö Lakers de la Swedish Elite League. (Photo: La Presse Canadienne)

Un grand nombre de Canadiens (principalement des anciens de la LNH et des meilleurs espoirs juniors) jouent actuellement à l’étranger dans la Swedish Elite League, la KHL et un bon nombre d’autres ligues prisées. Certains des meilleurs Canadiens sont :

  • Daniel Paille (A) — Membre d’Équipe Canada à deux Championnats du monde juniors avant de jouer 10 saisons dans la LNH pour les Sabres de Buffalo et les Bruins de Boston.
  • Erik Christensen (A) – Il a joué pour 5 équipes de la LNH pendant 8 saisons.
  • André Benoit (D) – Il a représenté le Canada aux Championnats du monde des moins de 18 ans lors de la saison 2001-2002 et a joué 5 saisons dans la LNH.
  • Cory Murphy (D) – Il a marqué 7 points en 9 matchs pour Équipe Canada au Championnat du monde lors de la saison 2006-2007 et a joué dans la LNH pendant 3 saisons.

Joueurs de la LNH récemment retraités

Martin Brodeur est l’un des meilleurs gardiens de but de l’histoire. Reviens Marty et guide-nous vers l’or S.V.P. (Photo: La Presse Canadienne)

Bien que les joueurs sous contrat avec une équipe de la LNH ne soient pas autorisés à participer au tournoi olympique de 2018, ceux qui ont récemment accroché leurs patins ou qui ne sont pas sous contrat avec une franchise sont libres d’y participer. Cette liste comprend les joueurs qui sont actuellement à la retraite, ainsi que ceux qui pourraient la prendre d’ici à février 2018 :

  • Vincent Lecavalier (A) — Vinny a été une superstar dans son apogée, ce qui l’a mené à 4 matchs des étoiles de la LNH et une Coupe Stanley avec le Lightning de Tampa Bay en 2004. Le Québécois a aussi remporté le trophée Maurice « Le Rocket » Richard en 2007 pour avoir marqué le plus de buts de la ligue lors de cette saison. Il est également l’un des nombreux joueurs qui ont représenté le Canada aux Championnats du monde juniors, en Coupe du monde, aux Championnats du monde et aux Jeux olympiques où il a décroché l’or à Salt Lake 2002. Il a accroché ses patins l’été dernier, mais il aurait encore ce qu’il faut dans les jambes pour les lacer une fois de plus pour son pays en Corée.
  • Brendan Morrow (A) — Morrow a joué 13 saisons dans la LNH et a été membre de plusieurs formations d’Équipe Canada qui ont grimpé sur les podiums internationaux, y compris l’or olympique en 2010.
  • Shane Doan (A) — Présentement le capitaine des Coyotes de l’Arizona, Doan est un régulier au sein d’Équipe Canada avec laquelle il a récolté trois médailles d’argent et deux d’or aux Championnats du monde, en plus d’avoir porté l’uniforme canadien à Turin 2006. À 40 ans, il pourrait bien continuer à jouer dans la LNH en février 2018, mais si la saison en cours est sa dernière, son leadership de feu pourrait être bien utile en Corée du Sud.
  • Martin Brodeur (G) — On peut rêver, non?