Qu’ont en commun les Oscars et les Jeux olympiques ? Un tas d’excellent films sportifs!

À moins d’un an de PyeongChang 2018 et à quelques heures des Oscars qui se tiendront dimanche soir, Olympique.ca a fait son top 5 des meilleurs films sportifs d’hiver qui ont une saveur olympique.

Et les nommés sont…

1. Miracle (2004)

Lorsque l’équipe américaine de hockey masculin amateur a battu l’équipe expérimentée de l’Union soviétique en demi-finale des Jeux olympiques d’hiver de Lake Placid en 1980, il s’agissait vraiment d’un «Miracle sur la glace». Avec Herb Brooks (Kurt Russell) à sa tête, l’exploit de l’équipe américaine fait partie des moments de hockey les plus emblématiques de l’histoire olympique. À quant une production cinématographique sur le but en or de Sidney Crosby ?

2. La flamme sur la glace (1992)

La patineuse artistique américaine et membre de la haute société Kate Moseley était en voie de remporter l’or à Calgary 1988, jusqu’au moment où son partenaire l’échappa lors du programme libre. Jumelée avec l’ancien joueur de hockey Doug Dorsey, Kate et son nouveau partenaire se lancent dans un entraînement sans répit qui devra les mener aux jeux olympiques d’Albertville en 1992.  Fait amusant sur La flamme sur la glace : la paire canadienne composée de Christine Hough et Doug Ladret a incarné le couple soviétique Smilkov et Brushkin dans le film. Hough et Ladret se sont ensuite classés 9e à Albertville. Les amateurs canadiens de sports espèrent probablement qu’un film sortira sur l’élégante Tessa Virtue et l’ancien joueur de hockey (ok, on force un peu la note ici) Scott Moir.

3. Eddie l’aigle (2016)

Tournant autour des Jeux de Calgary 1988, Eddie Edwards est devenu un héros national en devenant le seul athlète de saut à ski britannique à se qualifier pour les Jeux. Bien qu’il n’ait pas très bien performé – arrivant bon dernier aux épreuves du tremplin de 70 et de 90 mètres – il a gagné les cœurs du monde, qui l’a surnommé Eddie «The Eagle». Même si ce n’est peut-être pas votre histoire typique sur un athlète underdog à gagner un titre improbable, ce long métrage est attachant et on peut se rincer l’oeil puisque Hugh Jackman y joue l’entraîneur d’Eddie.

4. Les Apprentis champions (1993)

Évoluant aussi autour de Calgary 1988, Les apprentis champions raconte l’histoire plutôt hilarante de la toute première équipe de bobsleigh jamaïcaine. Les quatre hommes sont rapidement devenus les héros nationaux en faisant leur marque (à leur façon) dans le monde du bobsleigh – même si leurs débuts olympiques se sont terminés dans un accident. Si vous aimez les récits inspirants et la comédie, c’est le film pour vous. Le film a aussi une touche toute canadienne : l’humoriste John Candy joue le rôle de l’entraîneur de l’équipe et Marc Labrèche fait la voix française du bobeur Sanka Coffie.

5. La descente infernale (1969)

David Chappellet sait un peu comment gagner. La descente infernale raconte l’histoire du skieur fendant sur la route vers Grenoble 1968. Il s’agit d’un vieux film, mais certainement du cinéma sportif. La plupart des gens vont penser, comme moi, que la meilleure chose à propos du film est qu’il met en vedette un jeune Robert Redford. À quand un film sur notre Robert Redford canadien, Erik Guay ?

Même s’ils ne mettent en scène les Jeux olympiques. Les Boys, Slap Shot ou Maurice Richard méritent une mention spéciale.

Et vous quels sont vos films sportifs préférés?