Mikaël Kingsbury a poursuivi sa séquence victorieuse samedi en trouvant son chemin jusqu’au sommet du podium des bosses à la toute première Coupe du monde de Thaiwoo, en Chine, alors que Justine Dufour-Lapointe a raflé l’argent chez les dames.

Pour une sixième occasion de suite cette saison, le roi de la montagne Mikaël Kingsbury a été sacré champion des bosses et a continué à creuser l’écart impossible à rattraper par les autres skieurs au classement général.

« J’ai bien skié toute la journée, a affirmé Kingsbury à Freestyle Canada. Sachant déjà que je remporte le globe de cristal à la fin de la saison, je skiais avec moins de pression sur les épaules et cela a paru dans mes courses rapides. »

En effet avec ses 308 points d’avance sur ses plus proches rivaux avant même de courser en Chine, Kingsbury était déjà assuré de mettre la main sur son sixième globe de cristal en carrière. La chose s’est confirmée  lorsqu’il a terminé premier à Tazawako le week-end dernier.

Victoires de Kingsbury cette saison :

 Ruka | Val St-Côme | Deer Valley | Deer Valley | PyeongChang | Tazawako | Tazawako

Kingsbury a complété la journée de courses sur le parcours complexe et ensoleillé de Thaiwoo avec une note de 86,00 points loin devant les Australiens Brodie Summers (81,75) et Matt Graham (81,12).

La compétition féminine a, à l’inverse, été serrée tout au long de la journée. Justine Dufour-Lapointe a remporté les qualifications et la première ronde des finales avant de se mesurer dans la super-finale contre des adversaires qui lui ont toutes bloqué le chemin jusqu’au top des podiums de Coupe du monde plutôt saison.

Dernière à s’élancer sur la piste, Justine Dufour-Lapointe a vu la Française Perrine Laffont inscrire une note de 80,01 à sa dernière descente et n’a pas été en mesure de la déclasser. Le 79,26 de la Canadienne a été bon pour l’argent alors que Britteny Cox a complété le podium (76,52).

La dernière épreuve de Coupe du monde de la saison aura lieu dimanche alors que les skieurs se convoqueront en duel aux bosses parallèles. Les globes de cristal seront ensuite remis avant que les athlètes s’envolent pour l’Espagne où se tiendront les Mondiaux de ski acrobatique dans deux semaines.