Avec l’année qui tire à sa fin, Olympique.ca fait une rétrospective des 16 récits les plus mémorables d’Équipe Canada en 2016 avec un nouvel article dévoilé chaque jour d’ici la nouvelle année. Vous pouvez trouver tous les articles de la série ici

En 2016, Mikaël Kingsbury a remporté un cinquième globe de cristal consécutif en bosses à la fin de la saison de Coupe du monde de la FIS et demeure le roi de la montagne.

Sa victoire ne surprend toutefois personne.

Au cours des six dernières années, Kingsbury est devenu un adversaire redoutable du circuit international. En 2012, il est devenu le plus jeune récipiendaire du globe de cristal et a compris toute la signification d’être le meilleur athlète masculin de bosses. Après cela, impossible de l’arrêter.

Mikael Kingsbury celebrates his World Cup moguls victory in Calgary on January 30, 2016.

Mikael Kingsbury célèbre sa victoire à la Coupe du monde de calgary, le 30 janvier 2016.

À LIRE : Kinsgbury domine et le Canada remporte la Coupe des nations à Moscou

 

La saison 2015-2016 a été particulièrement spéciale pour le médaillé d’argent de Sotchi 2014. En décembre, Kingsbury a battu le record du plus grand nombre de victoires, soit 28, sur le circuit de la Coupe du monde qu’avait établi Edgar Grospiron. Le Canadien a conclu la saison avec 12 victoires en 16 courses de Coupe du monde et un cinquième globe de cristal.

Look who just showed at home! The freestyle overall big crystal globe 🏆🙌 #WelcomeInTheFamily #10

A post shared by Mikael Kingsbury (@mikaelkingsbury) on

Récoltant succès après succès, Kingsbury a entamé la saison 2016-2017 comme une légende des bosses et a signé sa 34e victoire en Coupe du monde à la première étape, en Finlande.

À LIRE : Mikaël Kingsbury remporte la Coupe du monde de Ruka pour une troisième occasion

Si une fiche de 34 victoires ne vous semble pas impressionnante, gardez en tête que Mikaël n’a participé qu’à 70 courses de la Coupe du monde, c’est-à-dire qu’il a remporté presque 50 pour cent de ses courses. Et on ne compte ici que les médailles d’or. Au total, l’athlète de 24 ans seulement est monté 54 fois sur le podium de la Coupe du monde.

À LIRE : Le prochain grand défi de Mikaël Kingsbury ?

Tout le monde se doute que Mikaël envisage de terminer la saison préolympique par un sixième globe de cristal, puis de rivaliser pour l’or à PyeongChang 2018. Et ses cinq saisons époustouflantes nous rendent tous impatients de voir ce que l’avenir lui réserve.