Avec l’année qui tire à sa fin, Olympique.ca fait une rétrospective des 16 récits les plus mémorables d’Équipe Canada en 2016 avec un nouvel article dévoilé chaque jour d’ici la nouvelle année. Vous pouvez trouver tous les articles de la série ici

« Il faut s’attendre à l’inattendu. » C’est ce que Roseline Filion a déclaré après s’être fracturé le pied droit, à presque pareille date l’an dernier, soit à huit mois des Jeux olympiques de Rio.

Celle qui n’avait jamais subi de blessures majeures en 20 ans de plongeon n’avait pas de temps à perdre. Commencer l’année olympique le pied cassé s’avérait un défi de taille, mais le plan de match de la Canadienne est toujours demeuré le même. Quoiqu’il arrive, elle plongerait dans la piscine de Rio le 9 août 2016.

Après quatre semaines de réadaptation, Roseline était déjà en piscine et sur la voie de la guérison.

Elle l’a avoué plus tard : « Ça a été extrêmement difficile au niveau mental. Une année rocambolesque, remplie de hauts, de bas, de remises en question, d’inquiétudes. »

En camp d’entraînement avec l’équipe nationale, la Canadienne a effectué son premier entraînement sur une plateforme de 10 m aux côtés de sa partenaire Meaghan Benfeito en février, au centre Maria Lenk de Rio de Janeiro, l’endroit même où se tiendrait la compétition olympique moins de six mois plus tard.

À LIRE : Un premier podium pour Filion depuis son retour à la compétition

Suivant à la lettre son plan de réadaptation, Roseline est revenue en force, et il ne lui aura fallu que deux compétitions pour renouer avec le podium des Séries mondiales de plongeon.

À LIRE : Benfeito et Filion s’emparent du bronze au 10 m synchronisé

La vice-championne du monde en titre a gagné son pari et s’est retrouvée avec sa complice des 11 dernières années en finale olympique de l’épreuve du 10 m, moins de huit mois après son accident. Cinquièmes avec un seul plongeon à faire, Meaghan et Roseline ont exécuté le meilleur plongeon de leur répertoire pour remonter au classement et s’emparer du bronze.

À LIRE : Meaghan Benfeito et Roseline Filion : une amitié à toute épreuve

Meaghan Benfeito et Roseline Filion (à droite) célèbrent leur médaille de bronze au 10 m synchronisé aux Jeux olympiques de Rio, le 9 août 2016. (AP Photo/Wong Maye-E)

Meaghan Benfeito et Roseline Filion (à droite) célèbrent leur médaille de bronze au 10 m synchronisé aux Jeux olympiques de Rio, le 9 août 2016. (AP Photo/Wong Maye-E)

Roseline Filion est la preuve que lorsqu’on y croit, tout est possible. Elle aura peut-être conclu sa carrière olympique avec une deuxième médaille de bronze, mais après toutes les épreuves qu’elle a traversées, la Québécoise admettait en coulisses de Rio 2016 que cet accomplissement avait à ses yeux un fini doré.