Avec l’année qui tire à sa fin, Olympique.ca fait une rétrospective des 16 récits les plus mémorables d’Équipe Canada en 2016 avec un nouvel article dévoilé chaque jour d’ici la nouvelle année. Vous pouvez trouver tous les articles de la série ici

Si le programme de Volleyball Canada était un vin, on dirait sans hésitation que la cuvée 2016 était la meilleure du vigneron.

Que ce soit en salle ou sur la plage, les faits parlent d’eux-mêmes : tout est tombé à point en vue de Rio 2016.

Les membres de l’équipe canadienne de volleyball célèbrent leur victoire face au Mexique au tournoi à la ronde des Jeux olympiques de Rio, le samedi 13 août 2016. (AP Photo/Matt Rourke)

Les membres de l’équipe canadienne de volleyball célèbrent leur victoire face au Mexique au tournoi à la ronde des Jeux olympiques de Rio, le samedi 13 août 2016. (AP Photo/Matt Rourke)

À LIRE : Douze volleyeurs prêts à s’imposer à Rio après une longue absence

Pour la première fois en 24 ans, une escouade canadienne de volleyball masculin s’est retrouvée aux Jeux olympiques. Se sont ajoutés quatre tandems canadiens en volleyball de plage, du jamais vu. En fait, autant de volleyeurs canadiens se sont envolés pour Rio 2016 que lors des Jeux de 2012, 2008, 2004, 2000 et 1996 réunis.

Gavin Schmitt célèbre un point marqué contre l’équipe japonaise au tournoi continental de qualification olympique de Tokyo, le 5 juin 2016. (Photo : FIVB)

Gavin Schmitt célèbre un point marqué contre l’équipe japonaise au tournoi continental de qualification olympique de Tokyo, le 5 juin 2016. (Photo : FIVB)

Les astres se sont alignés pour le programme en salle après un travail de longue haleine sur plus de deux décennies lorsqu’en juin les hommes de Volleyball Canada ont remporté l’une des quatre dernières places disponibles lors du tournoi mondial de qualification olympique.

Les Canadiens célèbrent après avoir battu le Portugal en finale du Groupe 2 de la Ligue mondiale de la FIVB / Photo via FIVB

Les Canadiens célèbrent après avoir battu le Portugal en finale du Groupe 2 de la Ligue mondiale de la FIVB / Photo via FIVB

À LIRE : Les volleyeurs canadiens champions en Ligue mondiale

La séquence qui a suivi a contribué encore plus au conte de fées de l’équipe canadienne de volleyball masculin. Suivant les conseils de l’olympien de 1984 Glenn Hoag et menée de front par les pointeurs Gavin Schmitt et Gord Perrin, l’escouade canadienne s’est si bien produite en Ligue mondiale qu’elle a été promue à la division 1 en plus de terminer au très respectable cinquième rang du tournoi olympique de Rio.

Rio 2016: Volleyball

Gord Perrin effectue un smash contre l’équipe russe en quarts de finale des Jeux olympiques de Rio, le 17 août 2016. (AP Photo/Robert F. Bukaty)

En raison des classements FIVB de ses équipes canadiennes de volleyball de plage et d’une victoire au tournoi continental de qualification olympique, le pays a pu qualifier un maximum de quatre tandems à Rio, une première pour le Canada. À vrai dire, seuls trois autres pays ont aussi complété le tour de force, soit le Brésil, les Pays-Bas et les États-Unis.

À LIRE : Volleyball Canada nomme sa plus grande délégation olympique de volleyball de plage

Sarah Pavan (au centre) effectue un smash contre Jamie Broder et Kristina Valjas (au filet) lors du match de quarts de finale opposant les deux équipes canadiennes au tournoi olympique féminin de volleyball de plage à Rio, le 13 août 2016. (Photo AP/Marcio Jose Sanchez)

Sarah Pavan (au centre) effectue un smash contre Jamie Broder et Kristina Valjas (au filet) lors du match de quarts de finale opposant les deux équipes canadiennes au tournoi olympique féminin de volleyball de plage à Rio, le 13 août 2016. (Photo AP/Marcio Jose Sanchez)

En sol brésilien, trois des équipes canadiennes ont atteint le tournoi à élimination simple et les partisans ont été témoins d’une rencontre purement canadienne alors qu’Heather Bansley et Sarah Pavan ont écarté Jamie Broder et Kristina Valjas en ronde des 16. En accédant aux quarts de finale, Sarah et Heather ont du coup égalé la meilleure performance de l’histoire du pays sur une plage olympique avec leur cinquième place au tournoi de Copacabana.

Chaim Schalk effectue un smash contre les Américains John Hyden et Tri Bourne lors du match de la médaille de bronze aux finales du Circuit mondial Swatch de la FIVB, le 18 septembre 2016 à Toronto. (Photo/ Thomas Skrlj)

Chaim Schalk effectue un smash contre les Américains John Hyden et Tri Bourne lors du match de la médaille de bronze aux finales du Circuit mondial Swatch de la FIVB, le 18 septembre 2016 à Toronto. (Photo/ Thomas Skrlj)

À LIRE : Les olympiens canadiens à Toronto pour les finales FIVB

La saison inouïe des volleyeurs de plage canadiens s’est conclue quelques semaines plus tard à Toronto lors des finales du Circuit mondial Swatch de la FIVB où Ben Saxton et Chaim Schalk se sont rendus jusqu’au match de la médaille de bronze.

Cet incroyable chapitre de l’histoire de Volleyball Canada vient à peine de se terminer que le temps sera vite venu de retremper la plume dans l’encrier pour relater les faits d’armes de l’équipe masculine en division 1 de la Ligue mondiale et rapporter l’évolution des nouveaux partenariats en volleyball de plage.

twitter_frsocial-ads