Les derniers confettis viennent à peine de toucher le sol que les joueuses de Rugby Canada, médaillées de bronze de Rio, sont déjà de retour sur le terrain et prêtes à disputer leur premier match de la Série mondiale de rugby à sept.

C’est à Dubaï, aux Émirats arabes unis, que les Canadiennes reprendront du service trois mois après avoir remporté le bronze au stade de Deodoro à l’épreuve olympique inaugurale de rugby à sept.

Les joueuses du Canada célèbrent après avoir remporté la médaille de bronze face à la Grande-Bretagne aux Jeux olympiques de Rio, le 8 août 2016 (Photo/Mark Blinch)

Les joueuses du Canada célèbrent après avoir remporté la médaille de bronze face à la Grande-Bretagne aux Jeux olympiques de Rio, le 8 août 2016 (Photo/Mark Blinch)

Britt Benn, Hannah Darling, Bianca FarellaGhislaine Landry, Megan Lukan, Kayla Moleschi, Ashley Steacy, Natasha Watcham-Roy et Charity Williams uniront leurs forces à cette première étape de la Série mondiale comme elles l’ont fait en terre brésilienne. Ne participant pas à ce tournoi en raison d’une blessure, Jen Kish passe le flambeau de capitaine à sa meilleure marqueuse, Ghislaine Landry.

L'équipe canadienne de rugby à sept féminin lors de la cérémonie des médailles des Jeu olympiques de Rio, le 8 août 2016.

L’équipe canadienne de rugby à sept féminin lors de la cérémonie des médailles des Jeu olympiques de Rio, le 8 août 2016.

Du « sang neuf plein de potentiel » aux dires de Ghislaine Landry joindra les rangs de l’équipe pour la saison à venir. Les recrues Julia Greenshields, Sara Kaljuvee et Breanne Nicholas seront donc du voyage à Dubaï avec comme objectif de fleurir juste à temps pour les Jeux olympiques de 2020.

Karen Paquin et Kelly Russell sont les seules médaillées de bronze olympiques qui ne reviendront pas sur le circuit en rugby à sept cette saison puisqu’elles ont décidé de rejoindre l’équipe nationale de rugby à quinze.

Troisième au classement général de la Série mondiale la saison dernière, l’équipe canadienne de rugby à sept compte bien poursuivre sur sa lancée à Dubaï où elle affrontera le Brésil, l’Angleterre et l’Espagne en phase de groupe.

Calendrier féminin de la Série mondiale 2016-2017 :

Dubaï 1er et 2 décembre
Sydney 3 et 4 février
Kitakyusyu 22 et 23 avril
Langford 27 et 28 mai
Clermont-Ferrand 24 et 25 juin

 

Just three days until 🇨🇦 kick off their 2016-17 season at the @dubai7s! #REDNATION 🏉

A post shared by Rugby Canada (@rugbycanada) on

L’équipe masculine verra dix de ses joueurs de la saison dernière de retour dans ses rangs pour la première étape de la Série mondiale. John Moonlight sera aux commandes de cette équipe composée de Phil Berna, Justin Douglas, Mike Fuailefau, Nathan Hirayama, Harry Jones, Pat Kay, Luke McCloskey, Matt Mullins et Adam Zaruba. Après avoir raté la dernière saison, Liam Underwood se joindra à ces joueurs expérimentés à Dubaï.

John Moonlight fait une passe à son coéquipier au London Sevens de 2016 (Photo: Rugby Canada).

John Moonlight fait une passe à son coéquipier au London Sevens de 2016 (Photo: Rugby Canada).

13e au terme de la saison 2015-2016, les hommes de Rugby Canada ont raté de peu leur qualification pour Rio 2016. L’équipe revampée a pourtant déjà Tokyo 2020 dans sa mire. Le Canada, l’Argentine, le pays de Galles et Fidji, championne olympique de 2016, s’affronteront lors du tournoi à la ronde.

Calendrier masculin de la Série mondiale 2016-2017 :

Dubaï 2 et 3 décembre
Le Cap 10 et 11 décembre
Wellington 28 et 29 janvier
Sydney 4 et 5 février
Las Vegas 3 et 5 mars
Vancouver 11 et 12 mars
Hong Kong 7 au 9 avril
Singapore 15 et 16 avril
Paris 13 et 14 mai
Londres  20 et 21 mai

Vous pouvez suivre l’action en direct sur  worldrugby.org.