Ce sont sur les pistes des Rocheuses canadiennes que les meilleures skieuses de vitesse du globe se donnent rendez-vous le week-end prochain pour la Coupe du monde de Lake Louise.

Valérie Grenier lors de l'épreuve du super-G à la Coupe du monde de Lake Louise le 6 décembre 2015. THE CANADIAN PRESS/Frank Gunn

Valérie Grenier lors de l’épreuve du super-G à la Coupe du monde de Lake Louise le 6 décembre 2015. THE CANADIAN PRESS/Frank Gunn

Le Canada comptera quatre de ses expertes de vitesse à cette étape du circuit dont la championne du monde junior en titre de descente Valérie Grenier. La Canadienne a récolté ses premiers points de Coupe du monde la fin de semaine dernière, à Killington aux États-Unis, où elle prenait part au super-G et elle tentera de faire de même à Lake Louise alors qu’elle prendra le départ de l’épreuve de descente.

La vice-championne du monde de 2015 à l’épreuve par équipes, Candace Crawford donnera elle aussi le coup d’envoi à saison de vitesse à Lake Louise tout comme les skieuses Mikaela Tommy et Stefanie Fleckenstein.

Erik Guay à l'entrainement lors de la Coupe du monde de Saint-Moritz, en Suisse, le 15 mars 2015. (Gian Ehrenzeller/Keystone via AP)

Erik Guay à l’entrainement lors de la Coupe du monde de Saint-Moritz, en Suisse, le 15 mars 2015. (Gian Ehrenzeller/Keystone via AP)

Ne vous inquiétez pas, les hommes seront aussi en action cette fin de semaine, mais de l’autre côté de l’océan, à Val d’Isère, pour leur première coupe du monde de la saison. Erik Guay qui a réalisé six top 10 la saison dernière, dont une troisième place à Saint-Moritz, sera de nouveau à la tête de l’équipe canadienne sur le circuit. Dustin Cook participera à sa première épreuve de Coupe du monde en plus d’un an en raison d’une blessure au genou et Manuel Osborne-Paradis, jeune papa, coursera avec un tout nouvel équipement. Phil Brown et Trevor Philp, eux aussi médaillés des Mondiaux de 2015 en équipes, seront également du voyage.

À VOIR : Visite des sites de compétition de PyeongChang 2018

Les membres de l’équipe canadienne de ski alpin feront un certain nombre d’arrêts en Europe dont, comme le veut la tradition, à Adelboden (Suisse), Wengen (Suisse) et Kitzbühel (Autriche) avant de visiter le continent asiatique. C’est du 16 au 18 janvier que les skieurs canadiens pourront tester les pistes du centre alpin de Yongpyong, en Corée du Sud, où se tiendront les épreuves de slalom et de slalom géant aux Jeux olympiques de 2018. Les athlètes reviendront sur le vieux continent pour disputer les Mondiaux de ski à Saint-Moritz avant de retourner dans les environs de Séoul, à Jeongseon plus précisément, du 2 au 5 mars, pour dévaler les pistes qui seront utilisées pour les épreuves de descente et de super-G à PyeongChang 2018.

CBC sports assurera la télédiffusion et la webdiffusion des courses de Lake Louise à compter du samedi 3 décembre.
twitter_frsocial-ads