L’automne s’installe. C’est le cœur serré que nous devons dire au revoir à l’été.

Un instant, il y a de quoi se réjouir. Le passage à l’automne signifie aussi le grand retour de nos athlètes favoris de sports d’hiver. Avant l’entrée en scène des étoiles canadiennes sur neige et sur glace, passons en revue les plus grands exploits des athlètes canadiens de sports d’été.

Rio 2016

Au sommet de la liste se trouve, sans contredit, le plus grand événement de l’année où les Canadiens ont raflé pas moins de 22 médailles pour certaines dans des circonstances historiques. Penny Oleksiak a été sacrée athlète la plus décorée de l’histoire du Canada à des Jeux olympiques d’été, Andre de Grasse est devenu à Rio le premier sprinter canadien à remporter trois médailles olympiques, Rosie MacLennan a défendu avec succès son titre olympique et Erica Wiebe a décroché l’or après un long parcours, non sans obstacles, en lutte. Ce ne sont que quelques exploits parmi ceux de l’équipe canadienne à ces Jeux qui sont tous plus inspirants les uns que les autres.

Un aperçu de Penny

Avant d’être quadruple médaillée olympique de Rio 2016, Penny Oleksiak avait fait des vagues dans la piscine des essais olympiques de Natation Canada en avril. À ce moment-là, la jeune inconnue de 15 ans avait établi des records canadiens dans les épreuves du 100 m papillon et du 100 m style libre en plus d’inscrire un nouveau record du monde junior à celle du style libre. Quatre mois plus tard, l’adolescente grimpait sur le podium olympique de ces deux épreuves en abaissant ses records au passage.

Le club des six mètres

Le champion du monde au saut à la perche Shawn Barber a confirmé sa place au sein de l’élite mondiale dans l’épreuve d’athlétisme en franchissant la mythique barre des six mètres en compétition. Barber a fait son entrée dans le club des six mètres en janvier dernier lors d’une compétition en salle. Seuls huit autres hommes ont réussi l’exploit dans l’histoire du sport et Shawn est le plus jeune a y être arrivé à l’âge de 21 ans.

Catharine la grande

Le bronze olympique n’est pas le seul prix que la cycliste Catharine Pendrel a ramené à la maison durant la saison estivale. Gonflée à bloc après sa troisième place sur le parcours olympique de Deodoro, l’experte en vélo de montagne est allée rafler le titre de championne du circuit de la Coupe du monde. Pour une troisième fois en carrière, Pendrel s’est hissée au sommet du classement général grâce à ses quatre podiums en six courses sur le circuit.

La montée de Brooke Henderson

Avant de prendre part au premier tournoi olympique en 112 ans, Brooke Henderson en avait surpris plus d’un en remportant son premier titre majeur de la LPGA en juin. Celle qui connaissait déjà une ascension rapide sur le circuit mondial est devenue, avec ce gain, la première Canadienne a remporté un tournoi majeur depuis 1968 et la deuxième plus jeune golfeuse de l’histoire (18 ans et 10 mois) a être couronnée championne du Championnat féminin de la PGA.

Les étoiles des épreuves combinées

Les champions au décathlon et au pentathlon : Damian Warner et Brianne Theisen-Eaton, le 29 mai 2016. (Photo: Hypomeeting Götzis – meeting-goetzis.at)

Les champions au décathlon et au pentathlon : Damian Warner et Brianne Theisen-Eaton, le 29 mai 2016. (Photo: Hypomeeting Götzis – meeting-goetzis.at)

Brianne Theisen-Eaton and Damian Warner ont tous deux grimpé sur la troisième marche du podium à Rio. Avant de goûté à la gloire olympique, les deux athlètes d’épreuves combines avaient atteint d’autres sommets dans leurs carrières respectives. En mars, Brianne a été sacrée championne du monde en salle au pentathlon et, en mai, les Canadiens avaient réussi un doublé en terminant premiers du prestigieux Hypo-Meeting de Götzis. Il s’agissait d’un troisième titre en Autriche pour Brianne et d’un deuxième pour Damian.

Des victoires historiques en tennis

Le dernier week-end du tournoi de Wimbledon a été particulièrement excitant pour les amateurs de tennis canadiens alors que Milos Raonic a atteint la grande finale au All England’s Club. Même s’il a baissé pavillon devant le favori local, Andy Murray, Raonic a tout de même écrit une page d’histoire en devenant le premier Canadien a atteindre la finale d’un Grand Chelem. Le grand serveur avait d’ailleurs écarté le grand Roger Federer en cinq manches demi-finale tout juste après être revenu de l’arrière deux manches à zéros en quarts de finale.

Daniel Nestor 1000

Daniel Nestor a lui aussi écrit une page d’histoire en début d’année en devenant le premier joueur de double à remporter 1000 matchs dans l’histoire du tennis. Chapeau!

À la poursuite du podium

Le bronze de Rio est venu compléter une autre fantastique saison pour les femmes de la poursuite par équipes. Et quelle saison! L’or à la Coupe du monde de Hong Kong en janvier, l’argent aux Mondiaux de cyclisme sur piste à Londres en mars et le bronze olympique à Rio en août. Il faut croire qu’il est impossible de tenir cette équipe de feu loin des podiums.

Les reines du rugby

Peu de temps avant de grimper sur la troisième marche du podium à Rio, l’équipe canadienne de rugby à sept féminin avait soulevé la coupe du tournoi de Série mondiale dispute en France. Les Canadiennes étaient alors perchées au troisième rang du classement général et prouvé à tous qu’elles étaient de sérieuses prétendantes au titre olympique.

Quelques semaines plus tard, les Canadiennes ont pu côtoyer de véritables membres de la royauté.

Les rois du terrain

Les Canadiens célèbrent après avoir battu le Portugal en finale du Groupe 2 de la Ligue mondiale de la FIVB / Photo via FIVB

Les Canadiens célèbrent après avoir battu le Portugal en finale du Groupe 2 de la Ligue mondiale de la FIVB / Photo via FIVB

Ce fut une saison mémorable pour l’équipe canadienne de volleyball masculine. Elle s’est non seulement qualifiée pour les Jeux olympiques de Rio, après 24 ans d’absence, mais elle a aussi été promue au Groupe mondial 1 après avoir remporté la finale de sa division de la Ligue mondiale FIVB.