Comme le vieux dicton le dit, deux têtes en valent mieux qu’une.

Les Jeux de Rio 2016 ont apporté leur lot de performances canadiennes palpitantes et inspirantes, qu’elles soient réalisées seules ou en équipes.

Il y a tout de même quelque chose de spécial qui se produit lorsqu’un duo atteint de nouveaux sommets sur la scène olympique. Voici donc un aperçu de 10 paires qui ont contribué au succès du Canada cet été.

Benfeito et Filion

À LIRE: Benfeito et Filion s’emparent du bronze au 10 m synchronisé

Benfeito and Filion pose with their medals after winning a bronze in the 10m platform synchro dive. (photo/Jason Ransom)

Benfeito and Filion posent avec leurs médailles après avoir remporté le bronze à la plateforme de 10 m en plongeon synchronisé. (photo/Jason Ransom)

Non seulement ces partenaires de longue date en plongeon ont-elles défendu leur médaille de bronze à la tour de 10 m, mais elles se sont aussi motivées à atteindre de nouveaux sommets à l’épreuve du 10 m individuel  — Benfeito y a remporté le bronze alors que Filion s’est méritée un sixième rang, son meilleur résultat olympique en individuel.

De Grasse et Bolt

AUSSI: Un amour fraternel entre De Grasse et Bolt

Andre De Grasse who finished second, congratulates Usain Bolt on his gold medal win in Rio on August 18, 2016. (photo/ Mark Blinch)

Andre De Grasse, qui a terminé deuxième, félicite Usain Bolt de sa victoire à Rio le 18 août 2016. (photo/ Mark Blinch)

Amour fraternel. Le grand frère et le petit frère. Les partisans ont trouvé de nombreuses expressions pour décrire cette relation entre Andre De Grasse — triple médaillé à ses premiers Jeux — et le légendaire Jamaïcain Usain Bolt. Il ne fait aucun doute que cette rivalité amicale avec Bolt a motivé le Canadien de 21 ans à se dépasser.

Oleksiak et Ruck

À LIRE: Le relais féminin 4×100 m remporte la première médaille du Canada dans la piscine de Rio | Deuxième médaille de relais

Canada's Brittany MacLean, Katerine Savard, Taylor Ruck, and Penny Oleksiak take bronze in the women's 4 x 200-metre freestyle relay during the 2016 Olympic Summer Games in Rio de Janeiro, Brazil in Wednesday, Aug. 10, 2016. THE CANADIAN PRESS/Sean Kilpatrick

Les Canadiennes Brittany MacLean, Katerine Savard, Taylor Ruck, et Penny Oleksiak s’emparent du bronze au relais 4 x 200-metre style libre lors des Jeux de Rio 2016 à Rio de Janeiro, Brésil mercredi le 10 août 2016. THE CANADIAN PRESS/Sean Kilpatrick

Alors que Penny Oleksiak a fait les grands titres pour avoir gagné quatre médailles en natation, Taylor Ruck et elle ont écrit une page d’histoire ensemble lors du relais 4×100 m style libre, en devenant les deux premières médaillées olympiques nées dans les années 2000. La paire de 16 ans a ensuite répété l’exploit de médaille, cette fois-ci au relais 4×200 m style libre.

Lamaze et Fine Lady 5

À LIRE: Lamaze remporte sa troisième médaille olympique en carrière à Rio

Rio 2016: Ice in our Manes

Eric Lamaze avait sauté jusqu’à la plus haute marche du podium avec Hickstead lors des Jeux de Beijing 2008. Huit ans plus tard, dans un nouveau partenariat avec une jument nommée Fine Lady 5, Lamaze a une fois de plus atteint le podium olympique, cette fois-ci avec une médaille de bronze.

Heptathlon et décathlon

À LIRE : Le bronze de Theisen-Eaton | Le bronze de Warner

Brianne Theisen-Eaton (première médaillée du Canada au heptatlon) et Damian Warner (premier médaillé du Canada au décathlon depuis Séoul 1988) se sont définitivement démarqués à Rio. Entre ces deux athlètes, il y avait Ashton Eaton, à la fois le plus grand rival de Warner et le plus grand partisan de Theisen-Eaton (ils sont mariés, après tous).

Jennerich et Obee

À LIRE: Jennerich et Obee en argent au stade Lagoa

Lindsay Jennerich and Patricia Obee of Canada, show their silver medals after the women's rowing lightweight double sculls final during the 2016 Summer Olympics in Rio de Janeiro, Brazil, Friday, Aug. 12, 2016. (AP Photo/Luca Bruno)

Lindsay Jennerich et Patricia Obee du Canada, montrent leurs médailles d’argent après la finale du deux de couple poids léger des Jeux de Rio 2016 vendredi le 12 août 2016.

« Je me sentais comme un machine, a commenté Lindsay Jennerich suite à la finale du deux de couple poids léger. Et Patricia Obee se sentait comme un machine. » Cette machine bien huilée a procuré au tandem une médaille d’argent et le premier podium olympique de leurs carrières respectives.

Nestor et Pospisil

À LIRE: Nestor et Pospisil en demi-finales du tournoi olympique en double

Team Canada's Daniel Nestor and Vasek Pospisil compete against Portugal in the men's second round of doubles tennis, Rio de Janeiro, Brazil, Monday August 8, 2016. COC Photo/David Jackson

Daniel Nestor et Vasek Pospisil d’Équipe Canada se mesurent au Portugal lors du 2e tour du tennis en double à Rio de Janeiro, Brésil, lundi le 8 août 2016. COC Photo/David Jackson

Le tournoi de tennis en double ne s’est pas terminé de la façon que l’aurait espéré le duo formé de Daniel Nestor et Vasek Pospisil, avec une défaite controversée en demi-finale, match de la médaille de bronze. C’était tout de même un excellent résultat final pour Nestor, âgé de 43 ans et champion olympique à Sydney 2000, et Pospisil, un des grands du tennis canadien âgé de 26 ans.

Pendrel et Batty

À LIRE: Pendrel pédale jusqu’au bronze

Canada's Catharine Pendrel competes during the women's mountain bike final at the 2016 Olympic Summer Games in Rio de Janeiro, Brazil on Saturday, Aug. 20, 2016. THE CANADIAN PRESS/Sean Kilpatrick

Catharine Pendrel du Canada participe à la finale de vélo de montagne des Jeux de Rio 2016 à Rio de Janeiro, Brésil, samedi le 20 août 2016. THE CANADIAN PRESS/Sean Kilpatrick

Les deux athlètes en vélo de montagne Catharine Pendrel et Emily Batty se sont livrées une chaude bataille pour la médaille de bronze lors de la quinzième journée de compétition à Rio. La cycliste de 35 ans Pendrel a décroché cette médaille à sa troisième présence aux Jeux olympiques alors que Batty, 28 ans, a terminé la course seulement deux secondes derrière elle.

La jambe gauche et la jambe droite de Dunfee

À LIRE: Bousculé en fin de course, Dunfee n’obtiendra pas le bronze au 50 km marche

Evan Dunfee in the men's 50-km race walk at the 2016 Summer Olympics in Rio de Janeiro, Brazil, Friday, Aug. 19, 2016. (AP Photo/Robert F. Bukaty)

Evan Dunfee, du Canada, s’arrose avec de l’eau lors du 50 km marche aux Jeux de Rio vendredi le 19 août 2016. (AP Photo/Robert F. Bukaty)

Les jambes d’Evan Dunfee ont enduré un total de 70 km de marche en compétition à Rio (la course de 20 km et celle de 50 km), alors que son coeur a subi une montagne russe d’émotions dans la saga du statut de sa médaille obtenue puis perdue. Cependant, Dunfee a fait preuve de grande classe dans cette situation, lui faisant gagner une vague de nouveaux partisans au passage.

Wiebe et Ragusa

À LIRE: La lutteuse Erica Wiebe sacrée championne olympique des 75 kg

Erica Wiebe carries coach Paul Ragusa after after winning the gold medal during the women's 75-kg freestyle wrestling competition at the 2016 Summer Olympics in Rio de Janeiro, Brazil, Thursday, Aug. 18, 2016. photo/ Jason Ransom

Erica Wiebe porte son entraîneur Paul Ragusa suite à sa victoire de la médaille d’or en lutte chez les 75 kg aux Jeux de Rio le 18 août 2016. photo/ Jason Ransom

Erica Wiebe ne s’est pas contentée de gagner une médaille d’or en lutte, elle nous a aussi fourni une des images les plus marquantes des Jeux, en transportant son entraineur Paul Ragusa au dessus de sa tête dans un tour de célébration suite à sa grande victoire.