Il compte déjà deux médailles olympiques à son palmarès, et pourtant, l’ascension d’Andre De Grasse ne fait que commencer.

À LIRE : Andre De Grasse s’empare de l’argent sur 200 m 

Le coureur de 21 ans a beau avoir raflé le bronze sur 100 m et terminé deuxième derrière le meilleur sprinteur de l’histoire en finale du 200 m jeudi, il croit qu’il peut faire encore mieux.

« J’étais un peu déçu de ma finale, j’ai couru la demi-finale en ayant du plaisir et je suis allé plus vite. Je croyais qu’en étant concentré, j’obtiendrais un temps de 19,5 secondes, ou du moins sous les 20 », a-t-il confié après l’obtention de sa deuxième médaille.

Rio 2016: Andre De Grasse

Andre De Grasse, Rio 2016. 18 août 2016. Photo du COC/Mark Blinch

De Grasse tire une leçon de sa performance et croit qu’il peut être l’héritier d’Usain Bolt, le roi incontesté du sprint.
« Je continuerai à travailler et à me concentrer sur mes forces. Si je reste en santé, je serai certainement prétendant au titre olympique à Tokyo. »

Propulsé par l’appui qu’il reçoit de toutes parts, il sait ce qu’il doit faire pour espérer atteindre une médaille d’or.

« Courir aussi près des talons de Usain Bolt en dit long, si je mets tout mon esprit dans le but de gagner, je sais que je pourrai accomplir des temps que je n’aurais jamais imaginé pouvoir atteindre un jour. » Dès l’an prochain, le fougueux coureur entend bien atteindre de nouveaux sommets personnels.

Usain Bolt et Andre De Grasse compétitionnent au 200 m lors des Jeux olympiques de Rio, le 17 aout 2016.

Usain Bolt et Andre De Grasse lors du 200 m aux Jeux olympiques de Rio, le 17 aout 2016.

Pour ce faire, son plan est simple, continuer à avoir du plaisir à faire quelque chose qu’il adore. «La chose la plus importante est d’aimer ce que je fais tout en travaillant pour prétendre à mes rêves. »

Sa complicité avec Usain Bolt l’a bien démontré, c’est en étant fier des accomplissements de son entourage qu’il trouvera la force de se dépasser.

Andre De Grasse n’a pas dit son dernier mot à Rio puisqu’il visera la médaille d’or au relais du 4 x 100 m, vendredi soir, au Stade olympique.