Peu de discipline exige autant d’habiletés que le décathlon et seul une poignée d’athlètes à travers le monde peuvent se targuer de pouvoir pratiquer ce sport.

Parmi cette communauté d’athlètes d’élite, le Canadien Damian Warner fait office de tête d’affiche et s’inscrit comme l’un des sportifs les plus complets de sa discipline.

En cette deuxième et dernière journée de compétition, Warner est en excellente position pour s’offrir un premier podium olympique.

Malgré que l’Américain Ashton Eaton soit sans contredit le favori pour devenir champion olympique, Warner lui offre jusqu’à présent une forte opposition. Après s’être installé au troisième rang après la première moitié de la compétition, Damian a entrepris son sprint final vers le podium avec force et détermination.

D’entrée de jeu, au 110 m haies, le décathlonien a dominé d’un bout à l’autre en franchissant la distance en 13;58 secondes, terminant devant son principal rival, Asthon Eaton. Au lancer du disque, Warner a projeté l’objet à 44,93 m pour inscrire 765 points. Damian a ensuite poursuivi sa journée de travail armé de sa perche pour la huitième épreuve, où il a cumulé 819 points avec un saut de 4,80 mètres.

Damian Warner et l'Américain Ashton Eaton, au 110 m haies aux Jeux de 2016, à Rio (AP Photo/Martin Meissner)

Damian Warner et l’Américain Ashton Eaton, au 110 m haies aux Jeux de 2016, à Rio (AP Photo/Martin Meissner)

Avec deux épreuves à faire pour compléter le décathlon, soit le lancer du javelot et le 1500 m, le Canadien a déjà amassé un impressionnant total de 7102 points. Il occupe présentement le troisième rang, tout juste derrière le Français Kevin Mayer (7215 points). Sans surprise, c’est l’Américain Ashton Eaton (7370 points) qui trône au sommet du classement.