L’équipe canadienne de soccer s’apprête à jouer le match le plus important de son tournoi olympique jusqu’à maintenant. Mardi après-midi, Sinclair et sa bande fouleront le terrain en demi-finales contre leurs rivales de la phase de groupe, les Allemandes.

Ce match risque d’être en tout différent du dernier entre les deux équipes, l’enjeu étant nettement plus élevé, soit une place au match de la médaille d’or aux Jeux olympiques de Rio. La formation canadienne est mieux préparée que jamais pour affronter cette puissante équipe allemande. Tout d’abord, elle est la seule équipe du tournoi olympique, incluant le tournoi masculin, à avoir remporté tous ces matchs jusqu’à maintenant. Ensuite, les Canadiennes ont remporté leur match face à ces dernières plus tôt dans le tournoi, elles savent donc à quoi s’attendre.

À lire : Canada 2-1 Allemagne

Les joueuses de l'équipe canadienne célèbrent après avoir marqué un deuxième but face à l'Allemagne en phase de groupe du tournoi de soccer olympique des Jeux de Rio, le 9 août 2016. (Photo : AP /Eraldo Peres)

Les joueuses de l’équipe canadienne célèbrent après avoir marqué un deuxième but face à l’Allemagne en phase de groupe du tournoi de soccer olympique des Jeux de Rio, le 9 août 2016. (Photo : AP /Eraldo Peres)

Les Canadiennes n’ont maintenant plus de complexes face à leurs adversaires européennes. Elles devront toutefois se méfier de l’attaque des Allemandes qui leur avait donné beaucoup de maux de tête lors du premier match entre les deux équipes.

Le Canada a évité d’accorder des chances de marquer près du but de Stéphanie Labbé. Labbé avait d’ailleurs été excellente lors de la rencontre entre les deux pays, elle devra à nouveau être à la hauteur. Le duo Sinclair-Beckie devra aussi à nouveau faire des siennes pour permettre à Équipe Canada de se diriger vers la finale.

L'entraîneur-chef du Canada John Herdman (3e à partir de la gauche) s'adresse à son équipe pendant un match de la ronde préliminaire face à l'Australie aux Jeux olympiques de Rio, le 3 août 2016. (PA Photo/Nelson Antoine)

L’entraîneur-chef du Canada John Herdman (3e à partir de la gauche) s’adresse à son équipe pendant un match de la ronde préliminaire face à l’Australie aux Jeux olympiques de Rio, le 3 août 2016. (PA Photo/Nelson Antoine)

John Herdman croit dur comme fer que son équipe à plus volonté pour vaincre cette rencontre. «Ça se résume à un peu de volonté après quatre ou cinq matchs dans un tournoi et je crois que nous en avons beaucoup, a indiqué l’entraîneur-chef du Canada. C’est la réalité de ces tournois, les matchs sont difficiles et rapides et vous devez vous donner en entier lorsque vous avez déjà tout donné. Si nous nous préparerons pour ça, nous allons être sur le podium – c’est aussi simple que ça pour nous.»

À lire : Départ canon pour l’équipe canadienne

Le Canada se trouve à la porte de l’histoire et une place en finale serait tout un exploit pour les vétérans comme Sinclair, Tancredi, Wilkinson et Matheson. Les plus jeunes se souviendront longtemps de cette expérience également. Rendez-vous mardi à 15 h (HE) sur les ondes de Radio-Canada.