Daniel Nestor et Vasek Pospisil ont atteint les demi-finales du tournoi de Toronto, vendredi soir, au terme de leur match contre tandem tchèque composé de Tomas Berdych et Radek Stepanek.

La paire canadienne qui représentera le pays à Rio s’est montrée très persuasive dans cette rencontre qui s’est terminée au compte de 6-3, 7-6 (6).

nestor-22

Daniel Nestor durant le match de quarts de finale du tournoi en double, le 29 juillet 2016.

Après avoir profité d’un laissez-passer au premier tour et d’un forfait de Nick Kyrgios et Jack Sock après une manche au deuxième tour, Nestor et Pospisil ont pu signer leur première victoire de la Coupe Rogers.

« Chaque victoire est importante, et nous avons livré une dure bataille aujourd’hui, » a dit Nestor en conférence de presse. « C’était très serré à certains moments. Peut-être avons-nous laissé filer des points importants, mais au final nous avons gagné et c’est ce qui compte puisqu’à mon avis nous étions la meilleure des deux équipes sur le court. »

« Nous avons créé plus d’occasions de marquer, il est toujours agréable de remporter ce genre de rencontre. Demain nous aurons une autre occasion de bien jouer. »

nestor-3

Vasek Pospisil durant le match de quarts de finale du tournoi en double, le 29 juillet 2016.

Ceux qui ont déjà joué ensemble à Londres 2012 croiseront les deuxièmes têtes de série du tournoi, le Britannique Jamie Murray et Bruno Soares du Brésil, samedi pour une place en finale.

Raonic éliminé

Le Canadien Milos Raonic s’est incliné en deux manches de 6-4 et 6-4 en simple vendredi soir face au Français Gaël Monfils.

Ayant pourtant commencé la partie avec confiance, Raonic a cependant commis plusieurs fautes directes qui lui auront coûté cher et a semblé déconcentré à plusieurs reprises.

Lors d’une première manche ou les échanges auront été courts et ou les deux joueurs ont été expéditifs au service, Monfils a finalement eu le dessus. Le Français a su profiter des quelques erreurs de Raonic pour briser à 3-3. Le Canadien aura manqué de justesse lors de ce jeu, commettant plus d’une faute en envoyant la balle à l’extérieur. Raonic aurait pu recoller lors du jeu suivant, mais Monfils s’est tiré d’affaires grâce à son service pour sauver deux balles de bris.

Milos Raonic en action à la Coupe Rogers à Toronto, le 29 juillet 2016.

Milos Raonic en action à la Coupe Rogers à Toronto, le 29 juillet 2016.

Les joueurs ont également été nez à nez pour la majeure partie de la deuxième manche. Raonic a cependant connu un mauvais jeu au service à un moment inopportun, à 4-4, alors qu’il a offert trois balles de bris à Monfils. Le Français ne s’est pas fait prier alors qu’il a profité de la première pour prendre les devants 5-4. Monfils à ensuite mis fin au match au jeu suivant avec son septième as de la rencontre.

À LIRE : deuxième tour | troisième tour

Au final, le réalisme de Monfils, qui a brisé deux fois en quatre occasions, aura fait la différence face au manque d’opportunisme de Raonic, qui n’a concrétisé aucune de ses quatre balles de bris. Malgré la défaite, Raonic n’a pas à rougir de sa performance. Le Canadien a été excellent au service avec un taux de réussite de 74% et sept as.

Il s’agissait d’un cinquième affrontement entre les deux joueurs. Raonic avait gagné les deux derniers, cette année en Australie et à Indian Wells alors que Monfils avait eu le dessus à Stockholm en 2011 et à Halle en 2013.

Monfils affrontera Novak Djokovic en demi-finale alors que l’autre duel du carré d’as opposera Stanislas Wawrinka et Kei Nishikori.