Eugenie Bouchard et Françoise Abanda ont fait le bonheur des amateurs de tennis qui étaient rassemblés, mardi, au Stade Uniprix de Montréal. Les deux Canadiennes ont profité de leur passage sur le court central pour signer des victoires éclatantes et ainsi accéder au deuxième tour de la Coupe Rogers.

En fin d’après-midi, Bouchard a littéralement soulevé la foule en défaisant la Tchèque Lucie Safarova, 28e au classement mondial. Au terme d’une bataille qui aura duré plus de deux heures, la Canadienne de 22 ans s’est sauvée avec une victoire de 6-3, 3-6 et 7-6(3).

Bouchard a entamé son match en force et s’est rapidement forgé une confortable avance de 4-1. Bien que son adversaire ait connu un regain d’énergie, la 42e raquette mondiale a aisément enlevé la première manche.

À lire: Shapovalov, Polansky et Diez brillent à Toronto

Safarova a ensuite ouvert la machine. Enchaînant les coups gagnants et ne commettant que de rares erreurs, la grande Tchèque a malmené la Canadienne au deuxième set. Cette dernière est revenue en force lors de la manche ultime qui s’est décidée au bris d’égalité.

La prochaine adversaire de la Canadienne sera la Slovaque Dominika Cibulkova, 10e au monde.

Abanda dominante contre Zheng

De son côté, Françoise Abanda a livré une solide performance face à la Chinoise Saisai Zheng, qu’elle a vaincu en deux manches de 6-1 et 7-5.

La 66e joueuse mondiale, qui a dû franchir les qualifications pour atteindre le tableau principal, n’a pas fait le poids face à la Canadienne de 19 ans en première manche. Abanda, 272e au classement de la WTA, a littéralement terrassé son adversaire avec de puissantes frappes en fond de terrain en début de match.

Françoise Abanda célèbre sa victoire face à la Chinoise Saisai Zheng.

Françoise Abanda célèbre sa victoire face à la Chinoise Saisai Zheng.

La Chinoise a mieux fait lors de la manche suivante, profitant d’une légère baisse de concentration de la part de sa jeune rivale. Mais Abanda a tenu le coup. En trois présences à la Coupe Rogers, c’est la première fois qu’elle accède au deuxième tour.

« Mentalement, j’étais prête. Il y a deux ans, dans les mêmes conditions, j’ai joué un gros match sur le central que j’ai finalement perdu. C’est une belle évolution d’avoir réussi à gagner cette fois-ci. Je suis contente. Je voulais vraiment cette victoire », a dit Abanda.

Mercredi, au deuxième tour, elle affrontera l’Ukrainienne Elina Svitolina (20e).

Un retour encourageant pour Wozniak

Aleksandra Wozniak a également foulé le court central du Stade Uniprix plus tôt en journée. Dans un match de premier tour chaudement disputé, l’Italienne Sara Errani a finalement eu le dessus sur la Canadienne 6-4 et 7-6(4).

 Aleksandra Wozniak a donné du fil à retordre à la 25e joueuse mondiale, l'Italienne Sara Errani.

Aleksandra Wozniak a donné du fil à retordre à la 25e joueuse mondiale, l’Italienne Sara Errani.

« C’était un match serré et je suis contente de ma performance. Elle est quand même 25e au monde et a déjà été finaliste à Roland-Garros », a commenté Wozniak qui, depuis le début de l’année, est de retour sur le circuit de la WTA après avoir subi une opération à l’épaule droite.

« Après une si longue absence, mon objectif est de reconstruire mon jeu et de recommencer à jouer offensivement comme je le faisais avant. Ces matchs contre les meilleures au monde sont très importants et vont m’aider à progresser », a poursuivi l’olympienne qui pointe maintenant au 465e rang mondial.

À Toronto, où les meilleurs joueurs de l’ATP sont à l’honneur, Vasek Pospisil (101e) a également atteint le deuxième tour. Le Canadien a obtenu la victoire à la suite de l’abandon de son adversaire du jour, Jérémy Chardy (39e). Blessé à un pied, le Français s’est retiré après avoir perdu la première manche au bris d’égalité.

Au prochain tour, Pospisil fera face à un autre Français, Gaël Monfils (14e).