Le Canada délèguera prochainement le ou la porte-drapeau qui sera à la tête de la délégation lors de son entrée au stade Maracanã le 5 août prochain.

Rassembleur, d’une grande notoriété et se démarquant tant par ses performances que par son leadership, l’élu(e) brandira fièrement l’unifolié lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux de Rio 2016.

Puisqu’il s’agit d’un secret haut gardé, nous nous permettons quelques spéculations quant à l’identité du ou de la délégué(e). En vertu de leur expérience internationale respective, plusieurs athlètes mériteraient amplement cet honneur.

Ryan Cochrane

ryancochrane05apr2016ha12z1081-e1460335824829

À lire : Destination Rio – Ryan Cochrane 

Ryan Cochrane est un candidat qui coule de source quand on se penche sur son palmarès international. Double médaillé olympique, le nageur de la Colombie-Britannique pourrait devenir le premier canadien à monter sur le podium olympique en natation à trois reprises sur une même distance. Cochrane s’est également imposé aux plus récents Championnats mondiaux de la FINA en 2015 alors qu’il s’était emparé de deux médailles de bronze à ses distances fétiches (400 m et 1500 m style libre). Leader naturel, il sera vraisemblablement l’une des têtes d’affiche du Canada à Rio.

Rosie MacLennan

Rosie Maclennan aux Jeux panaméricains de 2015 à Toronto, le 19 juillet 2015.

Rosie Maclennan aux Jeux panaméricains de 2015 à Toronto, le 19 juillet 2015.

À lire : Destination Rio – Rosie MacLennan

Le choix de Rosie MacLennan s’impose par lui-même. Unique médaillée d’or lors des Jeux de Londres en 2012, Rosie fait office de modèle depuis son couronnement olympique. En 2015, après s’être remise de deux commotions cérébrales consécutives, la gymnaste parvient à décrocher un billet pour le Canada aux Jeux de Rio aux Championnats du monde malgré seulement une semaine d’entrainement. Réalisant sa meilleure prestation en carrière à la Coupe du monde de trampoline d’Arosa en juin dernier, Rosie est aujourd’hui au sommet de son art et est une figure de proue de l’élite olympique canadienne.

Mark de Jonge

Mark De Jonge. Photo par Michael P. Hall.

Mark De Jonge. Photo par Michael P. Hall.

À lire : Destination Rio – Mark de Jonge 

Doté d’une force physique surhumaine, Mark de Jonge impose le respect sur les eaux. L’homme le plus rapide du monde à l’épreuve du K1 – 200m depuis sa performance magistrale à Moscou en 2014 sera un sérieux prétendant à l’or dans les eaux du Stade Lagoa. Puissant pagayeur, la plus récente vedette de la campagne Sang-froid d’Équipe Canada pourrait aisément transporter la délégation canadienne sur ses épaules.

Christine Sinclair

La capitaine Christine Sinclair a joué 80 minutes dans la partie amicale contre le Brésil, le 7 juin 2016 à Ottawa (Greg Kolz)

La capitaine Christine Sinclair a joué 80 minutes dans la partie amicale contre le Brésil, le 7 juin 2016 à Ottawa (Greg Kolz)

À lire : Christine Sinclair et son équipe prêtes pour Rio

Véritable leader incontestée, Christine Sinclair fait office de modèle tant pour ses prouesses sur le terrain que par sa capacité à garder son sang-froid dans les moments cruciaux. Deuxième meilleure buteuse de tous les temps au soccer féminin, Sinclair permet au Canada de goûter au bronze aux Jeux de Londres en 2012 alors qu’elle inscrit six des 12 buts des siens pendant le tournoi olympique. Porte-drapeau pour la cérémonie de clôture de ces mêmes Jeux, l’athlète de la Colombie-Britannique a été la seule joueuse de soccer, tous sexes confondus, a avoir été nommé athlète de l’année au Canada. Son immense expérience en compétition internationale et sa détermination inépuisable font de Sinclair une candidate toute désignée.

Derek Drouin

Derek Drouin (centre) entouré de Bohdan Bondarenko (gauche) et Guowei Zhang lors de la cérémonie des médailles aux Mondiaux d'Athlétisme le 30 août 2015 à Beijing, en Chine.

Derek Drouin (centre) entouré de Bohdan Bondarenko (gauche) et Guowei Zhang lors de la cérémonie des médailles aux Mondiaux d’Athlétisme le 30 août 2015 à Beijing, en Chine.

À lire : Destination Rio – Derek Drouin

Derek Drouin a véritablement éclos sur la scène internationale depuis le prodigieux bond qui lui a valu la médaille de bronze à Londres en 2012. Détenteur du record canadien au saut en hauteur (2,40 m) et champion aux Mondiaux de 2015, Drouin aspire aux grands honneurs et sa progression fulgurante fait de lui une tête d’affiche de la nouvelle génération d’athlétisme au Canada. Avec ses plus récentes performances et Rio qui approche à grands pas, il ne serait pas surprenant de voir le grand Canadien brandir l’unifolié lors de la cérémonie d’ouverture.

À la lumière de ces candidatures non exhaustives, force est d’admettre que le choix sera déchirant pour Équipe Canada. Plusieurs autres athlètes seront considérés, mais seulement un ou une élu(e) se verra confier cet immense honneur.