À un peu plus de deux semaines de la cérémonie d’ouverture officielle des Jeux de Rio 2016, les représentants canadiens peaufinent leurs techniques, améliorent leurs performances et poursuivent leur préparation d’arrache-pied afin d’être au sommet de leur art à Rio.

En fin de semaine dernière, le Canada a vu une pluralité de ses protégés s’offrir des records personnels et d’autres renouer avec le podium. Avec Rio dans leur ligne de mire, les athlètes de l’unifolié mettent les bouchées doubles et les résultats sont plus que prometteurs.

Volleyball de plage

Peu de temps après la victoire canadienne qui confirmait un quatrième tandem en volleyball de plage pour l’unifolié en vue de Rio, les paires Grant O’Gorman et Samuel Pedlow ainsi que Josh Binstock et Sam Schatcher se sont affrontées dans un duel sans lendemain afin de déterminer qui mettrait le grappin sur le dernier laissez-passer olympique.

En vertu d’un match âprement disputé (20-22, 21-17 et 15-12), c’est finalement l’Olympien Binstock et son coéquipier Schachter qui joindront les trois autres duos canadiens sur la plage de Copacabana.

À lire : Binstock et Schachter mettent la main sur le dernier billet pour Rio 2016

Athlétisme

À LIRE : Bishop abaisse sa propre marque canadienne sur 800 m

Melissa Bishop a récidivé. En vertu d’un chrono de 1 minute 57,43 secondes, la médaillée d’argent aux plus récents Championnats du monde de l’IAAF a en effet fracassé son propre record national lors de la Classique Tracktown à Edmonton. Bishop a réussi ce tour de force malgré des conditions météorologiques peu clémentes et elle pointe désormais au troisième échelon du classement mondial d’athlétisme sur la distance de 800 m.

À lire : Athlétisme Canada choisit 65 athlètes pour Rio 2016

À Monaco, dans le cadre de la Diamond League, la médaillée d’argent aux Jeux panaméricains de 2015 au 1500 m, Nicole Sifuentes qui représentera le Canada à Rio 2016 à l’épreuve du 1500 m féminin, a abaissé son record personnel sur la distance de 3000 m avec une performance de 8 minutes 46,25 secondes, terminant l’épreuve au sixième rang. Du côté masculin, le Canadien Brandon McBride est passé bien près de s’offrir un podium sur la distance de 800 m. En vertu d’un temps de 1 minute 44,90 secondes, l’Ontarien de 22 ans a dû se contenter d’une quatrième place, à 0,31 seconde du bronze. De son côté, Charles Philibert-Thiboutot a réalisé sa meilleure performance de la saison au 1500 m avec un chrono de 3 minutes 34,24 secondes, à 0,01 seconde de son record personnel.

À Darmstadt en Allemagne, le champion du monde en titre au saut en hauteur Derek Drouin a démontré une fois de plus qu’il sera un sérieux prétendant à l’or à Rio. Détenteur du record canadien depuis 2014 (2,40 m), Drouin a fait un bond de 2,38 m, soit la troisième meilleure performance de la saison à moins d’un mois de Rio.

Triathlon

Dans le cadre de la Série mondiale de triathlon, le Canadien Tyler Mislawchuk s’est offert un record personnel à Hambourg, en Allemagne. Solide et constant dans les trois disciplines (750 m de nage, 20 km de vélo et 5 km de course à pied), le jeune triathlonien de 21 ans a pris le septième rang en terminant la compétition après 52 minutes et 51,23 secondes d’effort. Il s’agit du deuxième top 10 de Mislawchuk cette saison.

« Je suis très heureux de cette performance. Mon corps a bien répondu malgré mes entraînements rigoureux en vue des Jeux de cet été, a mentionné Mislawchuk à Triathlon Canada après le parcours. J’en veux toujours plus. Je vais continuer de travailler fort en fonction de mon objectif principal de la saison – Rio ! ».

Deux autres Olympiens canadiens étaient en lice pour l’épreuve. Chez les dames, la Québécoise Amélie Kretz a pris le 35e rang (58:57,38 s) tandis que le comparse de Mislawchuk, Andrew Yorke, a été le 23e à franchir la ligne d’arrivée (53:30 s).

Nage synchronisée

Toutes en énergie, Jacqueline Simoneau et Karine Thomas ont poursuivi leur préparation olympique à l’Open America de nage synchronisée à Riverside, en Californie. À leur dernière compétition avant le grand rendez-vous de cet été au Brésil, la paire canadienne s’est décorée de bronze avec un pointage de 90,50, terminant tout juste derrière les reines espagnoles Ona Carbonell et Gemma Mengual (93,55) et les Chinoises Ting Ting Jiang et Wen Wen Jiang (91,70).

Cette performance laisse présager de bonnes choses pour Simoneau et Thomas, elles qui avaient remporté l’or aux Jeux panaméricains de Toronto en 2015. « Jacqueline et Karine sont incroyablement déterminées à réaliser la meilleure performance possible à chaque fois qu’elles sautent à l’eau », a confié l’entraîneur-chef Meng Chen dans un communiqué de Synchro Canada. « Elles se donnent entièrement du début à la fin et n’ont jamais peur de repousser leurs limites physiques ».

À la lumière de ces résultats, il va sans dire que les Jeux de Rio s’accompagneront de grandes ambitions pour les athlètes de l’unifolié. Parions que nos représentants arriveront au Brésil au sommet de leur forme afin de rivaliser avec les plus grands athlètes du globe.

À voir : Liste des athlètes qualifiés pour Rio 2016