Avec la cérémonie d’ouverture officielle des Jeux de Rio qui approche à grands pas, les représentants du Nord ont pris d’assaut le vieux continent afin de poursuivre leur préparation olympique.

Si plusieurs sont déjà assurés de se retrouver en sol brésilien dans quelques semaines, d’autres foulaient le terrain de la dernière chance en vue de Rio. Perfection, séquences reluisantes ou encore déception, les athlètes de l’unifolié ont fait la pluie et le beau temps sur la scène sportive internationale.

Tennis

Il s’en est fallu de peu pour que Milos Raonic savoure son premier titre sur gazon en carrière. En finale au Queen’s Club de Londres, le grand Canadien a vendu chèrement sa peau, mais a finalement dû plier bagage devant le favori de la foule Andy Murray. En vertu de son brillant parcours, Raonic grimpe de deux échelons au classement mondial et pointe maintenant au septième rang.

Gabriela Dabrowski et sa coéquipière Maria José Martinez Sanchez savourent leur titre en double à l'Open de Mallorca, en Espagne, 2016.

Gabriela Dabrowski et sa coéquipière Maria José Martinez Sanchez savourent leur titre en double à l’Open de Mallorca, en Espagne, 2016.

Toujours sur le gazon, mais cette fois-ci à Santa Ponsa en Espagne, le tandem composé de la Canadienne Gabriela Dabrowski et de l’Espagnole Maria José Martinez Sanchez a remporté la première édition de l’Open de Mallorca. En finale, elles ont vaincu la paire allemande Friedsam et Siegemund en deux manches de 6-4 et 6-2. Celle qui a représenté le Canada à la plus récente Fed Cup décroche ainsi son troisième titre en double en carrière sur le circuit professionnelle de la WTA. La Canadienne sera en action cette semaine au tournoi d’Eastbourne tout comme Eugenie Bouchard.

Athlétisme

Melissa Bishop wins the 800m with a time of 1:58:90 during the Victoria Track Classic at the University of Victoria in Victoria, B.C., Sunday, June 19, 2016. THE CANADIAN PRESS/Chad Hipolito

Melissa Bishop à l’épreuve du 800 m lors de la Victoria Track Classic. 19 juin 2016. THE CANADIAN PRESS/Chad Hipolito

En fin de semaine dernière avait lieu la classique Harry Jerome Track sur la côte ouest canadienne et les prétendants de l’unifolié ne sont pas passés inaperçus. Alors que le sprinteur Andre de Grasse a réalisé un doublé (100 et 200 m), l’Ontarienne Melissa Bishop a démontré tout son potentiel en remportant l’épreuve du 800 m en 1 minute et 58,79 secondes. La Québécoise Annie Leblanc s’est quant à elle emparée du troisième rang.

Derek Drouin remporte l'épreuve du saut en hauteur (2,23 m) à la Victoria Track Classic, le 19 juin 2016. (Photo : Chad Hipolito)

Derek Drouin remporte l’épreuve du saut en hauteur (2,23 m) à la Victoria Track Classic, le 19 juin 2016. (Photo : Chad Hipolito)

Toujours à Vancouver, le médaillé de bronze aux Jeux de Londres en 2012, Derek Drouin, a raflé les grands honneurs au saut en hauteur en vertu d’un bond de 2,20 m. Cette marque est toutefois bien loin de son record personnel et record national de 2,40 m, établie à Des Moines en 2014. De son côté, la championne du monde en salle à l’épreuve du pentathlon Brianne Theisen-Eaton s’est emparée de l’argent au saut en longueur et du bronze au 100 m haies.

En marche rapide, Evan Dunfee et Ben Thorne, deux fervents défenseurs des politiques antidopage se sont respectivement emparés de la première et de la deuxième places sur la distance de 5 km

Sur le vieux continent, à Stockholm en Suède, les Canadiens Shawn Barber et Tim Nedow se sont démarqués dans leurs épreuves respectives. Alors que Barber, champion du monde au saut à la perche en 2015, revient avec l’argent au cou, le colosse Nedow s’est décoré de bronze pour son premier podium en Diamond League.

C’est Monaco qui accueillera le prochain arrêt de la Diamond League.

Rugby à sept  

Canada players gather together after losing to Japan during a rugby test match in Vancouver, B.C., on Saturday June 11, 2016. THE CANADIAN PRESS/Darryl Dyck

Équipe Canada après un match préparatoire contre le Japon à Vancouver. 11 juin 2016. THE CANADIAN PRESS/Darryl Dyck

Après un fulgurant départ à l’arrêt de Monaco, les représentants canadiens en rugby à sept ont vu leur rêve olympique prendre fin abruptement. Malgré deux victoires convaincantes d’entrée de jeu (33-0 contre l’Uruguay et 57-0 contre le Sri Lanka), les athlètes du nord ont dû s’avouer vaincus contre les Allemands au match suivant, terminant ainsi deuxièmes de leur groupe. Ce revers compliquait considérablement la tâche du Canada.

John Moonlight contre l'Uruguay au tournoi de repêchage olympique, le18 juin 2016. (Photo : World Rugby)

John Moonlight contre l’Uruguay au tournoi de repêchage olympique, le18 juin 2016. (Photo : World Rugby)

Leur rêve olympique s’est évaporé en quart de finale contre les Russes, où les Canadiens se sont inclinés au passage 14-12. En toute fin de partie, l’unifolié a eu une dernière chance d’égaliser la marque, mais Nathan Hirayama, un des meilleurs pointeurs du tournoi, n’a pu convertir un botté d’une position difficile et les Russes en ont profité pour écouler les dernières secondes encore au cadrant. Mince consolation, les Canadiens se sont ensuite emparés de la cinquième place en battant Hong-Kong 24-17.

Se sont les Espagnols qui sont sortis grands vainqueurs du tournoi, disposant du Samoa en finale par la marque de 22-19.

Volleyball

Les hommes de Volleyball Canada se sont permis la perfection lors de la première fin de semaine de la Ligue mondiale FIVB en République tchèque. D’entrée de jeu, les Canadiens ont disposé des représentants chinois en trois manches et ont ensuite fait le même coup aux Égyptiens le lendemain. L’équipe canadienne a complété sa brillante séquence en vainquant l’équipe hôtesse trois manches à une (25-16, 25-23, 24-26, 26-24).

Rudy Verhoeff block un tir de la République Tchèque le 19 juin 2016. (Photo FIVB)

Rudy Verhoeff block un tir de la République Tchèque le 19 juin 2016. (Photo FIVB)

Ne tarissant pas d’éloges envers ses troupes, l’entraîneur-chef par intérim Larry McKay soutient que « l’équipe a de quoi être fière puisque ça a pris un effort mental pour exécuter les techniques et le jeu d’équipe sous pression et avec la fatigue ». Visiblement heureux des performances de ses coéquipiers, le vétéran capitaine Fred Winter confie que « c’est la première fois qu’ils commencent la Ligue mondiale avec trois victoires de suite sur la route ».

Rappelons que les volleyeurs canadiens avaient mérité leur laissez-passer pour Rio à la toute dernière journée du tournoi de qualification olympique au début du mois de juin. C’est donc une heureuse séquence qui se poursuit pour l’unifolié.

La prochaine série de matchs de la Ligue mondiale se déroulera à Saskatoon du 24 au 26 juin prochain.

Hockey sur gazon  

Toujours en préparation en vue des Jeux de Rio, l’équipe canadienne de hockey sur gazon a offert des performances encourageantes lors de sa plus récente tournée européenne. Malgré un fiche peu reluisante (0-4-3), les représentants de l’unifolié ont tenu tête aux puissants Espagnols (11e au monde) ainsi qu’aux Irlandais (13e), terminant leur séjour avec deux matchs nuls.

En juillet prochain, les Canadiens accueilleront les Américains pour une série de quatre parties qui seront disputées à Vancouver, suite à laquelle l’équipe officielle pour Rio sera complète.

Voile

Un autre athlète canadien a reçu d’excellentes nouvelles la semaine dernière. En vertu d’une quatrième place à la Coupe du monde de voile de Weymouth au Royaume-Uni, Lee Parkhill a obtenu la confirmation qu’il naviguera à Rio dans la classe masculine de dériveur Laser en solo.

Voile - Laser. Photo par THE CANADIAN PRESS/Nathan Denette

Voile – Laser. Photo par THE CANADIAN PRESS/Nathan Denette

Celui qui a remporté la médaille de bronze aux Jeux panaméricains de Toronto en sera à ses premiers Jeux olympiques. « Dire que je suis fou de joie serait un euphémisme » a-t-il déclaré. « J’ai consacré la majeure partie de ma vie à la voile [et] mon but ultime était de me qualifier pour les Jeux ». C’est donc un rêve qui se réalisera pour Parkhill au Brésil alors qu’il portera les couleurs de l’unifolié lors de la plus importante compétition sportive sur la scène internationale.