Plusieurs enfants rêvent de devenir comme leur papa. Pour cinq athlètes d’Équipe Canada qui suivent les traces de leur père olympien, ce rêve pourrait devenir réalité à Rio 2016.

Voici cinq espoirs canadiens pour les Jeux de Rio qui ont un père olympien.

Mark Oldershaw – Canoë-Kayak

À LIRE : Oldershaw nommé porte-drapeau du Canada pour TO2015

Mark Oldershaw competes at the Canoe/Kayak Centre in Welland, Ontario (Alexandra Fernando for COC).

Mark Oldershaw competes at the Canoe/Kayak Centre in Welland, Ontario (Alexandra Fernando for COC).

Lorsqu’il est question de familles olympiques, impossible de passer à côté des Oldershaws. Mark, médaillé de bronze en 2012 aux Jeux de Londres, est un olympien de troisième génération. Le père et l’entraîneur de Mark, Scott Oldershaw, a représenté le Canada aux Jeux de Los Angeles en 1984. Le grand-père de Mark, Bert, a participé à trois Jeux olympiques (Londres 1948, Helsinki 1952 et Melbourne 1956). L’héritage des Oldershaw inclut également Dean et Reed, les oncles de Mark, qui ont chacun pris part aux Jeux de Montréal en 1976.

Émilie Fournel – Canoë-Kayak

Siblings Emilie and Hugues Fournel pause for a photo at the 2012 London Olympics. (Jason Ransom)

Siblings Emilie and Hugues Fournel pause for a photo at the 2012 London Olympics. (Jason Ransom)

La double olympienne Émilie Fournel provient également d’une famille de pagayeurs. Émilie et son frère Hugues ont tous deux représenté le Canada aux Jeux olympiques à Londres en 2012, comme leur père l’a fait aux Jeux de Montréal. Malgré la perte de leur père a un très jeune âge, ce dernier a eu un grand impact sur leur carrière d’athlète.

« Mon père était mon héros et il est décédé quand j’étais enfant, alors il restera mon héros pour le reste de ma vie », a confié Hugues au Olympique.ca.

 

Ashton Baumann – Natation

Ashton-Baumann

« Tu ressembles tellement à ton père » est une phrase qu’Ashton Baumann, fils du double champion olympique Alex Baumann, a entendu à plusieurs reprises. Alex a balayé l’épreuve du quatre nages individuelles avec des temps records aux Jeux de Los Angeles 1984. Plus de 30 ans plus tard, Ashton, spécialiste de la brasse, espère suivre les traces de son père cet été à Rio où il fera ses débuts olympiques.

Kennedy Goss – Natation

Kennedy-Goss

Sandy Goss est la plus grande influence sportive dans la vie de sa fille, Kennedy Goss, ce qui n’est pas une surprise puisque Sandy a remporté deux médailles d’argent olympiques. Sandy a aidé le Canada a atteindre le podium au relais 4×100 m quatre nages aux Jeux de Los Angeles 1984 et Séoul 1988. Cette année, Kennedy tentera de décrocher une médaille olympique à son tour comme membre du quatuor canadien au relais féminin 4×200 m style libre.

Dorothy Yeats – Lutte

À LIRE : Les lutteuse canadiennes qualifiées pour Rio 2016

Dorothy Yeats célèbre sa médaille d'or remportée aux Jeux panaméricains de Toronto.

Dorothy Yeats célèbre sa médaille d’or remportée aux Jeux panaméricains de Toronto.

Pour les Yeats, la lutte est une affaire de famille. Dorothy, qui fera ses débuts olympiques chez les 69 kg cet été, est la fille du quintuple olympien Doug Yeats. Suivre les traces de son père n’a rien de nouveau pour Dorothy, qui a remporté une médaille d’or aux Jeux panaméricains l’été dernier, tout comme son père l’avait fait en 1979.