Au menu, 16 nations et un seul laissez-passer pour les Jeux de Rio. Tel sera l’enjeu lors du prochain arrêt de la Coupe de monde de rugby à sept masculin, à Monaco.

C’est donc dire qu’il s’agira du tournoi de la dernière chance pour les hommes de Rugby Canada, classé 13e au monde. Les mastodontes canadiens sont toutefois en bonne posture pour relever le défi se présentant devant eux puisque de toutes les formations qui croiseront le fer à Monaco, seule la délégation samoane, pointant au neuvième rang du classement mondial, se classe devant les représentants du Nord.

À lire : 7 jeux au rugby à sept méritant un second coup d’oeil

Rugby

Ce rendez-vous sans lendemain se déroulera les 18 et 19 juin et les 16 formations seront réparties en quatre poules. Afin de mettre toutes les chances de son côté, Liam Middleton, entraîneur en chef de l’équipe canadienne, a sélectionné une troupe de 12 hommes qui sera menée par le capitaine John Moonlight, quatre fois joueur de rugby de l’année au Canada.

Concours : gagnez un maillot et un ballon Rugby Canada autographiés

« Nous avons voulu constituer la meilleure équipe possible pour ce tournoi. Toutes les délégations connaissent l’enjeu. L’intensité sera donc au rendez-vous et le niveau de jeu considérablement relevé. Dans ces circonstances, nous ne demanderons pas à tous nos joueurs d’être sur le terrain chaque minute, mais nous saurons tirer le maximum de chaque membre de cette équipe ». Middleton ajoute que « malgré que notre objectif soit de jouer six matchs, nous nous concentrerons sur une partie à la fois ».

Canada's Sean White, left, and Nathan Hirayama celebrate after Hirayama kicked a conversion to defeat Australia during World Rugby Sevens Series' Canada Sevens tournament action, in Vancouver, B.C., on Saturday, March 12, 2016. THE CANADIAN PRESS/Darryl Dyck

Sean White et Nathan Hirayama (droite) célèbrent après un botté réussi de Hirayama dans une victoire contre l’Australie durant l’arrêt à Vancouver de la World Rugby Sevens Series. 12 mars 2016. THE CANADIAN PRESS/Darryl Dyck

En plus des joueurs réguliers de l’équipe nationale, dont Nathan Hirayama et Mike Fuailefau, le capitaine John Moonlight pourra compter sur Ciaran Hearn, ancien champion des Jeux panaméricains de 2011 et membre de l’équipe London Irish, où il performe à temps plein. L’entraîneur soutient « qu’il adore travailler avec Ciaran. C’est un joueur d’expérience qui amène du rythme et de la robustesse à l’équipe en plus d’être une excellente option lors des bottés ». Malgré de bons moments, dont deux titres du Bowl (Vancouver et Sydney), l’équipe canadienne a souvent manqué de constance cette saison. Ce renfort sera grandement bénéfique et ajoutera de la profondeur à formation.

Canada's Ciaran Hearn is tackled by New Zealand's Tim Mikkelson, left, and Sherwin Stowers in Commonwealth Games rugby sevens action at Ibrox Stadium in Glasgow, Scotland on Saturday, July 26, 2014. New Zealand won 39-0. THE CANADIAN PRESS/Andrew Vaughan

Ciaran Hearn essuie un plaqué des Néo-Zélandais Tim Mikkelson et Sherwin Stowers aux Jeux du Commonwealth 2014, en Nouvelle-Écosse. 26 juillet. THE CANADIAN PRESS/Andrew Vaughan

« Nous avons remporté de grosses victoires dans des matchs importants cette saison. Ces performances seront notre point de référence et nous bâtirons là-dessus à Monaco », mentionne l’entraîneur.

À lire : Le rugby revient au programme olympique

À Monaco, le Canada se mesurera à l’Uruguay (25e), au Sri Lanka (36e) ainsi qu’aux Allemands (39e) dans le groupe B, tous des équipes que les représentants canadiens ont vaincues lors de leurs dernières confrontations (36-0, 53-0 et 26-24). De toutes les équipes participant au tournoi, hormis l’unifolié, seuls la Russie et le Samoa font partie des formations régulières sur le circuit HSBC Sevens Series.

Formation canadienne

  • Phil Berna – (UBC Thunderbirds), Vancouver, BC
  • Admir Cejvanovic – (Burnaby Lake RFC/BC Bears) Burnaby, BC
  • Justin Douglas – (Abbotsford RFC/BC Bears) Abbotsford, BC
  • Mike Fuailefau – (Castaway Wanderers/BC Bears) Victoria, BC
  • Lucas Hammond – (Toronto Nomads/Ontario Blues) Toronto, ON
  • Nathan Hirayama – (UVIC Vikes/BC Bears) Richmond, BC
  • Ciaran Hearn – (London Irish) Conception Bay, NL
  • Harry Jones – (Capilano RFC/BC Bears) West Vancouver, BC
  • Phil Mack – (James Bay AA/BC Bears) Victoria, BC
  • John Moonlight – Captain (James Bay AA/Ontario Blues) Pickering, ON
  • Conor Trainor – (UBCOB Ravens/BC Bears) Vancouver, BC
  • Adam Zaruba – (Capilano RFC/BC Bears) Vancouver, BC

Bien que ce sport ait déjà été présenté aux Jeux olympiques dans sa version traditionnelle, ce sera la première fois de l’histoire que le rugby à sept sera présenté. Le tournoi se tiendra du 6 au 10 août au stade de Deodoro.