Pour être du voyage à Rio, les meilleurs athlètes de judo du Canada devront livrer leurs meilleures performances au cours des prochaines semaines.

Les concurrents des 14 épreuves de judo de Rio 2016 (sept catégories de poids chez les hommes et sept catégories de poids chez les femmes) se décideront en fonction du classement de la Fédération internationale de judo en date du 30 mai.

Avec seulement deux compétitions de la Fédération internationale de judo à disputer avant la date fatidique, les athlètes en judo, ou judokas, de partout dans le monde se disputeront âprement les points nécessaires à l’amélioration de leur classement.

Heureusement, grâce aux solides combats livrés au cours du processus de qualification de deux ans.

Antoine Valois-Fortier contre Travis Stevens aux Jeux olympiques de 2012 à Londres. C'est Antoine qui a été proclamé vainqueur du combat pour la médaille de bronze.

Antoine Valois-Fortier contre Travis Stevens aux Jeux olympiques de 2012 à Londres. C’est Antoine qui a été proclamé vainqueur du combat pour la médaille de bronze.

Antoine Valois-Fortier est médaillé de bronze de la catégorie des 81 kg de Londres 2012 et des Championnats du monde de judo de 2015. À Rio, le judoka de 26 ans originaire de Québec aura le podium dans sa mire.

Kelita Zupancic, 26 ans et originaire de Whitby en Ontario, vise une deuxième participation consécutive aux Jeux olympiques dans la catégorie des 70 kg. Elle avait terminé dans le top 10 aux Jeux de Londres. Ce ne sont pas les bons résultats qui manquent à sa carrière, y compris la médaille d’or des Championnats panaméricains de 2015.

Kelita Zupancic (en bleu).

Kelita Zupancic (en bleu).

Catherine Beauchemin-Pinard, nouvelle venue de 21 ans de Montréal, s’est démarquée dans la catégorie des 57 kg l’an dernier grâce à ses premières victoires au Grand Prix et au Grand Chelem. Les Jeux olympiques sont-ils son prochain arrêt?

Plusieurs autres Canadiens se battront (littéralement) pour les places olympiques, dont Antoine Bouchard (66 kg hommes), Arthur Margelidon (73 kg hommes), Kyle Reyes (100 kg hommes) et Ecaterina Guica (52 kg femmes).

Tous ces athlètes espèrent contribuer à l’histoire du judo au Canada, qui remonte à 1924, année de l’ouverture du premier dojo au pays. Judo Canada s’est incorporé en 1956 et tout juste huit ans plus tard, Doug Rogers remportait la première médaille olympique du pays, l’argent, aux Jeux de 1964 à Tokyo.

Doug Rogers du Canada participe au judo enlevant l'argent dans la catégorie des plus de 80 kg aux jeux olympiques de Tokyo de 1964. (Photo PC/AOC)

Doug Rogers du Canada participe au judo enlevant l’argent dans la catégorie des plus de 80 kg aux jeux olympiques de Tokyo de 1964. (Photo PC/AOC)

Ce n’est que l’une des cinq médailles olympiques en judo remportées par des Canadiens (Mark Berger, 1984; Nicolas Gill, 1992 et 2000; Antoine Valois-Fortier, 2012), et Judo Canada s’est donné l’objectif de récolter une médaille aux prochains Jeux d’été. Si les meilleurs judokas ont leur mot à dire, le Canada pourrait très bien dépasser son objectif à Rio.