Photo manchette : Antoine Valois-Fortier (en bleu) aux Championnats du monde de judo en août 2015.

Les athlètes d’Équipe Canada se sont démarqués au courant du week-end en trouvant le podium plus d’une douzaine de fois. C’est signe que leur préparation en vue des Jeux olympiques de Rio va bon train.

Voici un récapitulatif des plus récentes performances canadiennes autant sur la piste d’athlétisme qu’en piscine.

Judo

À lire : Antoine Valois-Fortier et Arthur Margelidon sacrés champions panaméricains

Arthur Margelidon (en bleu) aux Championnats panaméricains à La Havane, le 29 avril 2016. (Photo : IJF)

Arthur Margelidon (en bleu) aux Championnats panaméricains à La Havane, le 29 avril 2016. (Photo : IJF)

« C’est une récolte historique! », a confirmé le double médaillé olympique et maintenant entraîneur de la haute performance chez Judo Canada Nicolas Gill en parlant des performances canadiennes aux Championnats panaméricains. Les Judokas canadiens ont trouvé le podium à dix reprises avec Antoine Valois-Fortier et Arthur Margelidon sacrés champions de leurs catégories de poids respectives.

Ces résultats permettent aux Canadiens d’amasser de précieux points et de monter au classement général. C’est le 30 mai prochain que sera connue la composition finale du classement mondial et c’est en fonction de ce classement que les judokas sauront s’ils obtiennent une qualification olympique ou non.

Badminton

Nyl Yakura (gauche) et Brittney Tam (droite) lors des Championnats panaméricains 2016 à Campinhas, au Brésil, le 29 avril 2016.

Nyl Yakura (gauche) et Brittney Tam (droite) lors des Championnats panaméricains 2016 à Campinas, au Brésil, le 29 avril 2016.

Équipe Canada a remporté l’or à la compétition par équipes aux Championnats panaméricains de badminton disputés à Campinhas au Bréil, vendredi. C’est Brittaney Tam qui a donné les devants au Canada en défaisant la Brésilienne Lohaynny Vicente au compte de 2 à 1 (13-21, 21-14, 19-21). Malheureusement pour les Canadiens, ils ont subi deux revers difficiles à leurs deuxième et troisième matchs de la journée.

Philippe Gaumond (gauche) et Maxime Marin (droite) lors des Championnats panaméricains 2016 à Campinas, au Brésil, le 29 avril 2016.

Philippe Gaumond (gauche)
et Maxime Marin (droite) lors des Championnats panaméricains 2016 à Campinas, au Brésil, le 29 avril 2016.

Il fallait donc absolument remporter le quatrième match pour espérer mettre la main sur l’or. Les Québécois Phil Gaumond et Maxime Marin ont relevé le défi avec brio en battant la paire brésilienne composée de Daniel Paiola et Hugo Arthuso (24-22, 15-21, 27-25). C’est à Brittney Tam et Nyl Yakura qu’est revenue la lourde tâche de disputer le match décisif. Encore une fois les nerfs ont tenu le coup et le match s’est terminé par une victoire du duo canadien au compte de 2 à 1 (21-19, 10-21, 21-18) permettant ainsi à Équipe Canada de remporter les honneurs.

Athlétisme

À lire : Derek Drouin et Shawn Barber sautent sur l’or aux Drake Relays

Derek Drouin aux Drake Relays, à Des Moines (Iowa), le 29 avril 2016 (AP Photo/Charlie Neibergall).

Derek Drouin aux Drake Relays, à Des Moines (Iowa), le 29 avril 2016 (AP Photo/Charlie Neibergall).

Derek Drouin a remporté sa première compétition de l’année, vendredi, alors qu’il prenait part à l’épreuve du saut en hauteur aux très courus Drake Relays. Malgré les forts vents, le champion du monde en titre a décroché l’or avec un saut de 2,24 m.

Un deuxième Canadien champion du monde en titre était aussi à Des Moines, dans l’état de l’Iowa pour prendre part aux Drake Relays. Shawn Barber a remporté les deux épreuves de saut à la perche de la semaine. La première a été disputée mercredi dans un centre commercial de la ville et la deuxième au célèbre ovale bleu de l’Université Drake. Même si ses sauts étaient bien loin de sa meilleure marque personnelle, un saut de 6 m réalisé en janvier dernier, le Canadien a réussi à dégager la barre à 5,71 m mercredi et 5,50 m deux jours plus tard.

@mcbride46 ran 1:44.63 this weekend to become the 2nd fastest 🇨🇦 ever & current world leader at 800m.

A post shared by Athletics Canada (@athleticscanada) on

 

L’Ontarien Brandon McBride a inscrit la nouvelle meilleure mondiale cette saison au 800 m samedi alors qu’il participait à la rencontre d’athlétisme Jace LaCoste à Starkville, dans l’état du Mississippi. Le Canadien de 21 ans qui était le détenteur de l’ancienne marque (1 : 45,35 secondes) a descendu pour la première fois de sa carrière en deçà d’une minute 45 secondes pour arrêter le chrono à 1 : 44,63 secondes. Son plus proche rival a franchi la ligne d’arrivée huit secondes plus tard. Le champion du circuit NCAA n’aura qu’à terminer parmi les trois premiers lors des essais olympiques d’Athlétisme Canada pour confirmer sa place au sein de l’équipe olympique canadienne des Jeux de Rio.

Nage synchronisée

À lire : Jacqueline Simoneau et Karine Thomas ravissent l’argent au Japon

 

En Asie pour poursuivre leur préparation en vue des prochains Jeux olympiques, Karine Thomas et Jacqueline Simoneau ont remporté l’argent à l’Open du Japon dimanche. C’est aussi lors de cette compétition que les deux Canadiennes ont choisi de présenter pour la première fois aux juges la routine libre qu’elles exécuteront à Rio.

Boxe

 

La boxeuse Mandy Bujold qu’on peut voir dans la campagne Sang-froid d’Équipe Canada a participé à son dernier combat de boxe en sol canadien avant les Jeux olympiques de Rio. Et bien évidemment, elle l’a remporté! C’est la jeune recrue canadienne de 18 ans Bianca Paquin qui eu la chance d’affronter celle qui est pressentie pour un podium olympique chez les 51 kg au Alas Club fight de Toronto samedi soir.

 

L’espoir de Rio 2016 a aussi pu compter sur le soutien du médaillé d’or olympique des Jeux de Séoul en 1988 Lennox Lewis.

Tennis

Le Canadien Milos Raonic est de retour dans le top 10 mondial selon le plus récent classement de l’ATP paru lundi matin. Même s’il n’a pris part à aucun tournoi au programme la semaine prochaine, l’athlète qu’on peut voir dans la campagne Sang-froid a pu réintégrer le top dix pour la première fois depuis octobre 2015. Comment cela est-il possible vous me direz? C’est que les points ATP sont valides pour un an et le Français Richard Gasquet n’a pas participé au tournoi d’Estoril, lui qui était le champion en titre. Le cousin français a donc déboulé jusqu’au 12e rang ce qui a permis à Raonic de monter d’une place.

À deux semaines du Grand Chelem de Roland Garros, Milos Raonic est en Espagne pour les Masters de Madrid où il a aisément défait Thomaz Bellucci en deux manches de 7-6 (4), 6-1. Il affrontera Alexandr Dolgopolov au deuxième tour.