C’est devant les siens à Vancouver, en Colombie-Britannique, que Maëlle Ricker a annoncé sa retraite de la compétition en surf des neiges mercredi.

L’athlète de 36 ans a tout simplement dit qu’il était temps « de passer à autre chose. » Olympique.ca vous présente les moments forts de sa carrière.

Vancouver 2010

Elle a inscrit son nom dans les livres d’histoire à Vancouver 2010 en devenant la première athlète canadienne de sexe féminin à gagner une médaille d’or olympique en sol canadien. Elle a terminé première en quart de finale et en demi-finale pour avancer à la finale où elle s’est forgée une avance confortable dès le début de la compétition pour remporter une victoire facile.

(Avancez votre curseur à 46:15 pour voir la finale)

Stoneham 2013

Il ne manquait qu’un titre à Maëlle Ricker , celui de championne du monde et elle est allée le décrocher en sol canadien lors des Championnats du monde de snowboard 2013 disputés à Stoneham (Québec). La native de Squamish en Colombie-Britannique avait réussi à dépasser sa coéquipière Dominique Maltais (Petite-Rivière-St-François, QC), championne de la Coupe du monde, pour mettre la main sur le titre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sotchi 2014

Maëlle Ricker est une combattante qui a su revenir en force après avoir subi des blessures. Le meilleur exemple est lorsqu’elle a décidé de participer aux Jeux olympiques de Sotchi 2014, moins d’un mois après s’être fracturé le poignet en entraînement. «Mon but est d’être prête à la ligne de départ à Sotchi, avait dit Ricker quelques jours après l’accident survenu le 28 janvier 2014. J’ai subi beaucoup de blessures en carrière, c’est très important de rester positive et de se concentrer afin de pouvoir représenter son pays aux Jeux olympiques.»

La championne olympique en titre n’aura pas été en mesure de rafler l’or à Sotchi, mais elle nous aura tous donné une leçon de courage et de dépassement de soi.

Maëlle Ricker n’a participé à aucune compétition depuis qu’elle a tenté de défendre son titre aux Jeux de Sotchi. Embêtée par une blessure récurrente au genou, elle a rejoint ses coéquipiers pour un camp d’entraînement à la fin du mois d’août, mais elle savait qu’elle avait déjà disputé sa dernière course compétitive.

Sacrée championne des X-Games en snowboard cross à deux reprises, en 1999 et 2006, elle y a gagné le bronze à deux autres reprises.

Maëlle Ricker termine sa carrière avec un total de 41 podiums, dont 16 victoires, sur le circuit de la Coupe du monde ainsi que quatre participations aux Jeux olympiques. Elle est détentrice du grand globe de cristal de 2010 en plus d’avoir mis la main sur deux petits globes de cristal pour le snowboard cross en 2008 et 2010.

Félicitations pour ta belle carrière Maëlle!