SECTIONS

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des promotions, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.

Reliez vos comptes

Deconnexion
EN

Site Web officiel de l’Équipe olympique canadienne

Les joueurs de baseball canadiens en bonne posture pour la saison 2014

Les joueurs de baseball canadiens en bonne posture pour la saison 2014
NADOLNY_Mark_COC_cropped

Par Mark Nadolny
Coordonnateur des médias numériques et sociaux

La saison 2014 de la Ligue majeure de baseball a pris son envol le week-end dernier et 10 Canadiens étaient sur le terrain pour la journée d’ouverture.

Même si le nombre de Canadiens dans la MLB a diminué au cours des dernières saisons, il reste quelques grands joueurs nés au nord de la frontière à surveiller :

Joey Votto (Etobicoke, Ont.) – Reds de Cincinnati, premier-but

Lors de ses sept premières saisons dans l’uniforme des Reds, Joey Votto a accumulé une moyenne au bâton de .314 et frappé plus de 20 coups de circuit à cinq occasions différentes. Votto a été élu joueur le plus utile de la Ligue nationale et a reçu le prix Hank Aaron Award (remis au meilleur frappeur de chacune des ligues et élu par les partisans et les médias) en 2010 après une saison de 37 coups de circuit et 113 points produits. Le Torontois d’origine est en tête de la moyenne de présence sur lesbuts dans la Ligue nationale depuis quatre saisons et il a représenté les Reds aux quatre derniers matchs des étoiles. Nous espérons qu’il poursuivra sur sa lancée en 2014. En plus de mener l’offensive de Cincinnati, Votto est aussi réputé pour ses bons coups en défense. En 2011, il a été couronné meilleur premier-but défensif de la ligue en recevant le gant doré.

Brett Lawrie (Langley, C.-B.) – Blue Jays de Toronto, troisième-but

Rob Ducey, Brett Lawrie

Depuis ses débuts spectaculaires avec les Blue Jays à la fin de la saison 2011, Brett Lawrie (qui a aussi porté les couleurs du Canada lors des Jeux olympiques d’été de 2008 alors qu’il n’avait que 18 ans) fait les manchettes dans la capitale du baseball canadien. Son jeu spectaculaire en défense garde les partisans des Blue Jay sur le bout de leur banc, mais son comportement parfois agressif sur le terrain et ses écarts de conduite dehors du stade lui ont valu quelques ennuis. Espérons seulement que ce soit le frappeur recru en lui qui se présente au monticule en 2014 parce que s’il peut répéter la performance de sa première saison en 2011 où il avait réussi une moyenne au bâton de .293, 9 coups de circuit et 25 points produits en 43 matchs, les partisans des Blue Jays auront droit à une saison enlevante.

John Axford (Port Dover, Ont.) – Indians de Cleveland, lanceur finisseur

John Axford

Après avoir perdu son poste de lanceur finisseur chez les Brewers et avoir été transféré de Milwaukee à St Louis juste avant la fin des transactions la saison dernière, John Axford a signé un nouveau contrat pendant l’entre-saison pour mettre la touche finale aux matchs des Indians de Cleveland. Maintenant que la ville d’origine d’Axford, Port Dover en Ontario, n’est qu’à cinq ou six heures de route de Cleveland, il aura sûrement la chance de voir sa famille et ses amis plus souvent dans les estrades. Le lanceur a connu un bon départ cette saison. Il a complété ses deux premiers sauvetages en n’accordant aucun coup sûr, trois retraits sur trois prises et deux buts sur balles en deux manches de travail.

Justin Morneau (New Westminster, C.-B.) – Rockies du Colorado, premier-but

Justin Morneau

Justin Morneau, joueur le plus utile de la Ligue américaine en 2006, a passé les 11 premières saisons de sa carrière avec les Twins du Minnesota. Les fructueuses performances de Morneau n’ont pas tardé à faire de lui un des favoris des partisans des Twin Cities. À trois occasions, il a réussi 30 coups de circuit et il a participé quatre fois au match des étoiles. Lors de la date limite des transactions l’an dernier, les Twins ont échangé Morneau à Pittsburgh où il a obtenu seulement trois points produits en 25 matchs de la saison régulière et six matchs éliminatoires. Le joueur originaire de New Westminster en Colombie-Britannique a signé une entente de deux ans avec le Colorado lors de la dernière entre-saison. Il a commencé la saison 2014 du bon pied avec une moyenne au bâton de .385 et un point produit lors de ses trois premiers matchs dans l’uniforme des Rockies.

Russell Martin (Montréal, QC) – Pirates de Pittsburgh, receveur

Russell Martin

La saison dernière, sa première chez les Pirates, n’a pas souri à Russell Martin. Il n’a récolté que 15 coups de circuit et 55 points produits en 127 matchs de la saison régulière. Sa performance s’est améliorée après la fin de la saison régulière avec deux coups de circuit et six points produits en seulement six matchs éliminatoires. Martin veut retrouver sa forme d’antan qui lui a permis de participer à trois matchs des étoiles et de remporter le gant doré et le bâton d’argent en 2007 remis respectivement au meilleur receveur défensif et offensif.

Les cinq autres Canadiens de l’alignement de la journée d’ouverture de la saison étaient :

Jim Adduci (Burnaby, C.-B.) – Rangers du Texas, voltigeur

Jesse Crain (Toronto, Ont.) – Astros de Houston, releveur

Jim Henderson (Calgary, Alb.) – Brewers de Milwaukee, releveur

James Paxton (Ladner, C.-B.) – Mariners de Seattle, lanceur partant

Michael Saunders (Victoria, C.-B.) – Mariners de Seattle, voltigeur

James Paxton

Le Canadien James Paxton est devenu le deuxième lanceur des Mariners de Seattle à remporter quatre de ses cinq premiers départs en carrière.

Toutes les images proviennent de La Presse Canadienne.

NADOLNY_Mark_COC_cropped

Par Mark Nadolny
Coordonnateur des médias numériques et sociaux

Le maître numérique pour l’équipe olympique canadienne

Identification Olympique

Sondage

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 28 autres abonnés

Identification olympique gratuite

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.