SECTIONS

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des promotions, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.

Reliez vos comptes

Deconnexion
EN

Site Web officiel de l’Équipe olympique canadienne

Tessa Virtue et Scott Moir reviennent aux Jeux olympiques pour défendre leur médaille d’or

Tessa Virtue et Scott Moir reviennent aux Jeux olympiques pour défendre leur médaille d’or

Par Ariane Desrosiers
Collaboratrice invitée

Quand Tessa et Scott embarqueront sur la glace de Sotchi aujourd’hui, ils seront naturellement les figures de proue de l’équipe canadienne en plus d’en être les champions en titre.   

Les patineurs abordent leurs deuxièmes Jeux olympiques d’hiver et on pourrait croire qu’ils s’apprêtent à vivre une expérience complètement différente de celle des Jeux de 2010 à Vancouver. Novices à la cérémonie d’ouverture, ils ont été propulsés au rang de héros nationaux avant la cérémonie de clôture.

Tessa pense que ce n’est pas tout à fait le cas. « C’est intéressant parce que certains de nos coéquipiers plus jeunes nous demandent des conseils parce qu’ils veulent savoir à quoi s’attendre aux Jeux olympiques. Nous essayons de les aider autant que possible, mais nous nous sentons quand même comme des novices aux Jeux de Sotchi. Nous ne savons vraiment pas à quoi nous attendre à Sotchi. Ce sera complètement différent de Vancouver. Nous sommes très heureux d’être les plus expérimentés de l’équipe et nous ferons de notre mieux pour soutenir nos coéquipiers dans toutes les situations », dit-elle avec gentillesse.

Tessa Virtue Scott Moir

Sur les 17 membres de l’équipe de patinage artistique, ils sont avec Patrick Chan les seuls patineurs à avoir de l’expérience olympique. C’est un sport où on culmine jeune, et du haut de leur 24 et 26 ans, Tessa et Scott peuvent compter sur leur expérience de la compétition internationale et leur maturité.

Je pense que nous prenons notre rôle très au sérieux Tessa, Patrick et moi. Nous avons un peu plus d’expérience que les autres membres de l’équipe et en même temps, on n’atteint pas ce niveau sans savoir quoi faire. Nous serons là pour les appuyer. Nous croyons au talent de nos coéquipiers et nous avons vraiment hâte de les voir sur la glace », dit Scott.

Sochi Olympics Figure Skating

C’est vrai. Même lorsqu’il n’y a pas de Jeux olympiques, la très forte équipe canadienne consacre beaucoup de temps au Grand Prix et aux Championnats du monde. Pour reprendre un cliché du monde du sport, servir d’exemple est probablement plus facile pour Tessa et Scott de toute façon.

Ils n’hésitent pas à le faire. Ils font souvent référence à leur plan de saison et au mois de janvier, juste après les Championnats nationaux, ils étaient satisfaits de son évolution. « Si nous devions décortiquer notre préparation physique, nous aurions presque atteint ce que nous avons prévu au début de l’année. C’est remarquable pour un athlète. Au début de la saison, nous nous sommes fait la promesse d’être constants et ça fait partie de notre plan d’entraînement. Nous réussissons très bien », nous explique Scott.

Le but ultime du plan est une médaille d’or et ce n’est pas un secret pour personne. Ça ne devrait pas l’être, mais certains champions en titre minimisent l’ampleur de leurs ambitions et que d’autres la décuplent. Tessa et Scott n’ont fait ni l’un ni l’autre. Ils sont décontractés, mais conscients des enjeux. Scott a tout l’air d’inscrire la médaille d’or des Jeux de 2014 dans leur plan sportif. De son côté, Tessa drape l’exploit d’honnêteté et de fierté nationale. « Penser qu’on pourrait être doubles champions olympiques donne le vertige. Bien entendu, c’est notre objectif et nous nous travaillons très fort à l’entraînement pour y arriver. Avoir l’occasion de représenter le Canada aux Jeux olympiques à nouveau est un honneur et un privilège que nous ne prenons pas à la légère », dit-elle.

Sochi Olympics Figure Skating

Pour obtenir cette deuxième médaille d’or, ils n’auront besoin de rien de moins qu’une performance parfaite. Lors de deux compétitions importantes la saison dernière, ils ont été dépassés par leurs partenaires d’entraînement à Detroit, les Américains Davis et Charlie White. L’écart entre les deux couples n’était que de quelques points lors des Championnats du monde de 2013 au mois de mars et de 1,35 point lors de la finale du Grand Prix en décembre. Lors de l’épreuve par équipe à Sotchi, Meryl et Charlie ont eu de meilleurs notes que Tessa et Scott, remportant la portion de la danse sur glace.

On parle tout le temps de Tessa et Scott et c’est normal parce qu’ils sont un couple en danse sur glace. Mais comme dans toute bonne relation, les points de vue de chacun sur des sujets importants peuvent différer ou être expressément le même. Mais ce qui compte, c’est de trouver une certaine harmonie dans les moments importants. Ils ont réussi l’exploit une fois en tant que novices. Une deuxième fois en tant que tête d’équipe serait géniale.

La danse courte aura lieu dimanche le 16 février à 10h (HNE)

Par Ariane Desrosiers
Collaboratrice invitée

Identification Olympique

Sondage

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 30 autres abonnés

Identification olympique gratuite

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.